"S'enjailler" et "geeker" avec des "youtubers" : les nouveaux mots du Larousse

Par Sébastien Sabiron / le 12 mai 2016
Le Petit Larousse 2017 arrive le 26 mai en librairie. Cette année encore, les mots du web et de la rue débarquent en force dans le dico. On se tape un wrap au yuzu avant de s'ambiancer sur le Larousse ?

Tous aux abris ! Non content de polluer les forums, les blogs et les réseaux sociaux, le troll tape désormais l'incruste dans le dictionnaire. A ne pas confondre avec le loup solitaire (un terroriste qui agit seul), tous deux font partie des 150 nouvelles entrées du Petit Larousse 2017.

Ne cherchez pas de "troll" dans cette édition / CC Flickr Gillyan9


Le vénérable dico qui fêtera ses 200 ans en 2017 est l'ouvrage le plus vendu de la rentrée. Pour rester à la page, les linguistes sacralisent chaque année des mots qui appartiennent déjà au vocabulaire courant. 150 nouvelles entrées, mais aucune sortie. Et pas de pages en plus, il va falloir pousser les meubles.

Les mots 2.0

Si en 2016, le Selfie avait fait une entrée remarquée, Larousse y va franco cette année sur les mots du web. Même si les interessés (Norman, Cyprien, Natoo) lui préfèrent le terme de "comédien", Youtuber(euse) désigne une "personne qui publie ses propres vidéos sur le site YouTube." Fallait y penser.

Vous les utilisez souvent si vous passez du temps à geeker. Parfait pour exprimer l'ironie, l'humour ou l'humeur sur la twittosphère (bon ça, on sait ce que c'est), l'émoji est un nom masculin, contraction du japonais "e" (dessin) et "moji" (lettre). Les ardents défenseurs de la langue française lui préféreront le terme d'émoticône.


Si vous êtes amateurs de séries et/ou de culture geek, vous ne manquerez pas Rogue One, le premier spin-off (série dérivée) de Star Wars en décembre prochain. Si vous réservez vos places en lignes, il vous faudra présenter un QR Code à l'entrée du ciné.

Et puis, pour vos déplacements dans les grandes villes, vous avez peut-être déjà laissé tomber le taxi pour le VTC. Vous concourez alors à ubériser la société : "déstabiliser et transformer avec un modèle économique innovant tirant partie des nouvelles technologies" selon le Larousse.

Les mots de la street

Après les attentats de novembre, le Larousse semble militer pour que les français ne renoncent pas à la fête. Ainsi, on pourra décider de s'ambiancer (terme importé du Québec) ou de s'enjailler (inspiré de l'argot ivorien et tiré du verbe anglais "to enjoy") tout en respectant la langue française. 



Avant d'aller faire la chouille (pourtant pas très nouveau celui là), on pourra se taper un petit wrap (sandwich roulé) vite fait au fast food ou aller déguster des boulettes de viande au yuzu (citron japonais). Parfait, si vous êtes du genre viandard.



Pour évacuer les calories, direction la piscine pour une petite séance d'aquabike. Les hipsters s'y rendront en fixie, ce vélo de livreur new-yorkais sans freins, mais dont le pignon est solidaire de la roue arrière. Casse-gueule, mais bien français.

 


 


Image d'illustration : CC Flickr Arnaud Limbourg

Par Sébastien Sabiron / le 12 mai 2016

Commentaires