Route du Rock : Suuns of anarchy

Par Augustin Arrivé / le 12 août 2013
Suuns of anarchy
Les Montréalais solaires viennent à Saint-Malo avec dans leurs valises toutes les expérimentations que vos oreilles espéraient sans jamais penser les vivre. N'ayez pas peur, leurs UV ne brûlent pas, ils irradient.

 

Ne cherchez pas d'explication aux Suuns. Ils sont là, c'est tout, et ils vont le rester. Parce qu'ils sont uniques, inimitables, à la croisée des étranges, entre un Kraftwerk ralenti et un Pierre Henry polycéphale. Tellement sombres à vrai dire qu'au moment de les rencontrer, on a décidé, au contraire, de ne leur poser que des questions positives. Tenter d'expulser un peu de gaieté de leur noirceur. Un sourire est apparu :

 

 

Vous connaissez Suuns ? Vous croyez que oui, mais certainement pas, réécoutez :

 

2020, par les Suuns © Secretly Canadian, 2013

 

Ce samedi soir, ils ont mené le public de la scène des Remparts par le bout du nez. On se pince encore pour sortir du rêve, mais rien à faire, Images du futur, leur dernier album, est bien réel, avec son rock démantelé et son électro anxiogène. La vie, c'est ça, c'est une fille qui traîne une pelle dans la forêt. Don't be afraid :

 

Edie's Dream, par les Suuns © Secretly Canadian, 2013

 

L'anti-karaoké repousse toutes les limites, nous pousse au bord de la falaise. Sautez, ça fait du bien, vous sentirez le vent dans les arbres, et le matelas de plumes qui vous attend au sol.

 

Par Augustin Arrivé / le 12 août 2013

Commentaires