RIP Mr. 3-2, décédé suite à une fusillade !

Par Yérim Sar / le 12 novembre 2016
RIP Mr. 3-2, décédé suite à une fusillade
C'est une véritable légende de Houston qui s'en est allée...

La triste nouvelle s'est répandue via les réseaux sociaux : à 44 ans, Christopher Barriere alias Mr. 3-2, rappeur originaire de Houston, a été tué dans une fusillade qui a eu lieu devant une station service de sa ville natale. Selon les premières informations, il s'agit d'une bagarre qui aurait dégénéré dans les grandes largeurs, impliquant les occupants d'un véhicule, l'un d'eux ayant ramené une arme à feu... Le rappeur a été atteint d'une balle dans la tête avant de décéder sur les lieux.

 

Son nom n'est peut-être pas assez connu du grand public international, mais Mr. 3-2 était un des pilliers de la scène rap de Houston. Signé dans le label mythique Rap-A-Lot et membre historique de la Screwed Up Click aux côtés de DJ Screw, Lil Keke, Big Moe et tous les autres, il a fait partie des groupes The Convicts avec son ami Big Mike, mais aussi Southside Playaz et Blac Monks.

Après avoir quitté Rap-A-Lot, Mr. 3-2 a évidemment continué de sortir des albums. Parmi ses featurings les plus marquants on compte ses acolytes sudistes de UGK, Scarface, 8 Ball & MJG mais aussi le patron de la Bay, Too $hort.

 

Ses débuts remontent à 1991, année de sortie de l'album de son groupe The Convicts. Pour la petite histoire, on raconte que Suge Knight est tombé sur le disque et qu'il a directement flashé dessus. Impossible de vérifier cette partie de l'anecdote mais toujours est-il qu'il a proposé à Big Mike de le signer sur Death Row, offre déclinée par l'intéressé (rappelons qu'à l'époque, signer chez Death Row était vu comme une opportunité assez incroyable). Cependant Mike et 3-2 ont enregistré des morceaux avec Snoop et Warren G lors de leur venue à Long Beach.

 

C'est sans doute à cette occasion que le regretté rappeur a soufflé la fameuse phrase "We don't love these hoes" à Snoop Dogg. Le rappeur de L.A. a toujours reconnu que sa punchline culte de Gin and Juice venait initialement du rappeur de Houston. Ce n'est pas tout puisque l'on peut même sentir une certaine influence générale de 3-2 sur le style de Snoop à ses débuts, encore très jeune et admiratif de son aîné du South. Le morceau Death Row Inmates avec Dre est également un rejeton du style des Convicts.

De la même façon, son morceau 1-900-Dial-A-Crook est en réalité le modèle d'origine du 1-900-Hustler qu'un certain Jay-Z sortira neuf ans plus tard...

 

Toujours dans le genre influence super classe, Bun B a déclaré que c'était MR. 3-2 qui l'avait motivé à durcir son style et à tout donner au micro pour l'album Ridin Dirty de UGK, LP considéré aujourd'hui comme un classique où l'on retrouve bien sûr le rappeur en featuring.

Bref, un parcours honorable pour un autre grand oublié de l'histoire du rap américain, qui a fait bien plus pour cette culture que ce que l'on pourrait croire à première vue. Même si les aléas de la vie ne lui ont pas permis de devenir une superstar du rap, même si l'expression "sous-côté" s'applique malheureusement à toute sa carrière, Mr. 3-2 n'avait pas usurpé son surnom d'autoproclamé Governor of Texas

Plusieurs artistes ont rendu publiquement hommage à Mr. 3-2 à l'instar de Snoop DoggBig Mike ou encore Mike Dean.

RIP.

 


Crédit photo : YouTube

Par Yérim Sar / le 12 novembre 2016

Commentaires