Rihanna parle de son rôle dans "Valérian" et de Luc Besson [vidéos]

/ le 05 juillet 2017
Rihanna parle de son rôle dans "Valerian" et de Luc Besson [vidéo]
"N'importe quelle personne qui aime le cinéma est fan de Luc Besson."

Pour son nouveau film, Valérian et la Cité des mille planètes, Luc Besson a mis la dose. Décors incroyable, univers futuriste peuplé d'aliens et de créatures en tout genre, mission spatiale épique... On sait déjà qu'on va s'en prendre plein la face.

En comme si ça ne suffisait pas, en plus de Cara Delevingne, Dane Dehaan, Clive Owen et Ethan Hawke, Rihanna fait partie du casting. La chanteuse barbadienne interprète Bubble, une danseuse burlesque. Et elle nous parle un peu de son expérience en tant qu'actrice dans le film de Besson.

Il a simplement exploré le monde entier et expliqué la vision et mon personnage Bubble. Et j'ai aimé. J'ai pensé que c'était vraiment cool. Les films de science-fiction sont toujours très amusants et celui-ci a une touche aussi moderne. Il y a beaucoup de réalité dans ce monde qui n'est pas réel et c'est pourquoi je pense que j'y étais attaché.


 

Luc est vraiment passionné par son art. (...) Il était très enthousiaste et j'ai vu à quel point il aimait travailler sur ce film. Il était vraiment très impliqué dans ce projet. Il a travaillé dessus pendant 9 ou 10 ans. Je me suis dit, c'est vraiment quelque chose en quoi je peux avoir confiance.


 

Il est particulièrement très patient quand il s'agit de travailler et de me diriger. Je suis très nouveau dans le monde du film et il est très attentif à cela. Il sait exactement comment obtenir ce qu'il veut de vous et c'est ce qu'est un réalisateur.


 

Le cinéaste français mondialement connu, notamment pour des réalisations comme Léon, Le Cinquième Elément ou Arthur et les Minimoys (pour ne citer qu'eux), est sur le point de dévoiler son bébé. Car si sa carrière est truffé de succès internationaux, on parle ici du projet de toute une vie.

Un rêve de gosse qui se réalise, donc. Depuis qu'il a lu la bande-dessinée éponyme de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, Besson souhaite l'adapter au cinéma. Fan de l'univers Sci-Fi, il avait même engagé Mézières pour structurer les décors du Cinquième élément.

Mais ce rêve a un prix. Et ce prix c'est 197 millions de dollars. Une somme colossale qui propulse direct Valérian au rang du film le plus cher de l'histoire du cinéma. Un rêve qui se réalise, mais aussi un pari risqué pour la société de Besson, Europa Corp.

 

Rendez-vous le 26 juillet prochain.

 


Crédit photo : Lain Networks / YouTube

+ de Rihanna sur Mouv'

/ le 05 juillet 2017

Commentaires