Ray Tomlinson, mort du p@p@ de l'e-mail

Par Sébastien Sabiron / le 07 mars 2016
Ray Tomlinson, le p@p@ de l'e-mail est mort
L'ingénieur américain Ray Tomlinson est décédé le 5 mars d'une crise cardiaque à l'âge de 74 ans. Inconnu du grand public, il a pourtant révolutionné nos vies en inventant l'e-mail (et en popularisant l'arobase) en 1971.

Sans lui, il nous faudrait peut-être encore attendre une semaine pour recevoir les photos de notre BFF en vacances à New York. A l'heure de Facebook, Snapchat et autres WhatsApp, le mail a déjà quelque chose d'un peu vintage.

Il reste pourtant le meilleur allié des entreprises (coucou le mail du boss à 14h le samedi) et le meilleur moyen d'entretenir une correspondance à peu près élaborée (un peu moins trivale que "cc, sa va ?").

Parmi les premiers à annoncer la mort de Ray Tomlinson, son ex-collègue Vinton Cerf, l'un des pères d'Internet, aujourd'hui vice-président de Google

Né a Amsterdam (Etat de New York) en 1941, Ray Tomlinson était diplômé du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology). En 1967, il collabore à l'élaboration d'ARPAnet, un réseau dédié aux chercheurs et aux militaires, qui donnera plus tard naissance à Internet. 

A l'automne 1971, l'ingénieur améliore SNDMSG ("Send Message") un programme permettant aux utilisateurs d'envoyer des messages électroniques. Le premier e-mail est échangé entre deux ordinateurs présents dans la même pièce, mais non reliés directement entre eux. Sur son blog, Ray Tomlinson raconte cet épisode : 

Les messages de test étaient totalement oubliables et je les ai, de fait, oubliés. C'était très probablement "QWERTYUIOP" (les premières lettres du clavier anglais) ou quelque chose dans ce genre.



L'arobase du Moyen Age

Pour identifier l'auteur du message et son destinataire, Ray Tomlinson invente aussi l'adresse électronique : le nom de l'utilisateur, suivi de l'organisation pour laquelle il travaille. Il cherche un caractère pour séparer les deux. Ce sera "@" aka l'arobase. Un choix totalement terre-à-terre, comme il l'a lui même expliqué à Wired :

Je regardais le clavier et je me demandais "Que puis-je choisir la dessus qui ne puisse pas être confondu avec une des lettres du nom de l'utilisateur ?" Si tout le monde avait un "@" dans son nom, ça ne marcherait pas super. Mais ce n'est pas le cas.



"Merci, Ray Tomlinson, d'avoir inventé l'e-mail et d'avoir placé le signe @ sur la carte

Contrairement à une idée répandue, l'arobase n'est pas née à l'ère d'Internet. Popularisé par l'usage des mails, ce caractère daterait en fait du XI ème siècle. Il était notamment utilisé en Espagne pour évoquer une ancienne unité de masse, l'arroba, correspondant à 11,3 kg. En anglais, il se prononce "at" ("à") ce qui fait sens pour son utilisation dans une adresse e-mail.

 


 

Images d'illustration : CC Flickr Maxime Bonzi / CC-BY SA Andreu Veà

Par Sébastien Sabiron / le 07 mars 2016

Commentaires