Racisme, sexisme : les trolls dézinguent "Ghostbusters"

Par Maël Chaumier / le 21 juillet 2016
Visée par une déferlante de tweets racistes, la comédienne Leslie Jones a décidé de quitter Twitter. Elle tient l'un des rôles principaux du reboot de S.O.S Fantômes qui sort le 10 août. Le film fait l'objet de nombreuses attaques racistes et misogynes.

Il y a quelques mois, S.O.S Fantômes obtenait le triste record de la bande annonce la plus détestée de l'histoire de Youtube . 958 000 "dislikes". Critiques qui ne viennent pas perturber son classement au box-office : sorti le 15 juillet dernier aux Etats Unis le film se place deuxième avec 46 millions de dollars de recettes le premier week-end.

 

 

Malgré ces résultats plutôt satisfaisants, les internautes, eux, se lachent et tiennent des propos acerbes voire carrément violents. Leslie Jones en a fait les frais sur Twitter. Des attaques aux relents racistes comme on en connait bien trop souvent sur ce réseau social. 


Qu'est ce qui ne plait pas? 

L'idée de faire un "reboot" de la série culte déplaît à certains fans puristes, qui auraient sans doute préféré une suite avec le casting original. Dans ce reboot, les chasseurs de fantômes deviennent des chasseuses, dont l'une est afro-américaine. Face aux propos haineux qui la visent sur le réseau social, la comédienne Lesly Jones en appelle a la responsabilité de Twitter : 

Twitter, je comprends que vous tenez à la liberté d’expression. Mais il doit y avoir des règles de conduite quand vous laissez se diffuser des propos comme ça. Vous pouvez voir sur leurs profils que certains de ces gens sont complètement cinglés. Il ne suffit pas de bloquer leurs comptes, ils devraient être signalés. 


 

Twitter sanctionne

L'entreprise a pris les sanctions nécessaires pour ne pas que ce genre d'incident se reproduise. L'utilisateur d’origine grecque et britannique "Milo Yiannapoulos" a été banni à vie. D'autres trolls risquent à leur tour de disparaître du réseau. Des sanctions extrêmement rares. Contacté par Buzz Feed News, un responsable Twitter s'explique :

Ces comportements abusifs ne sont pas permis sur Twitter, et nous allons agir concernant les nombreux comptes signalés par Leslie et d'autres personnes. Nous attendons beaucoup des internautes pour nous faire remonter ce type d'agissements, mais nous continuons de réfléchir sur la façon dont nous pouvons améliorer nos outils et notre système pour empêcher ce type d'abus. Nous savons qu'il reste beaucoup de travail à faire.


 

Cette décision ne réconforte en rien Leslie Jones qui a décidé de quitter Twitter "en larmes et le cœur triste".


De nombreux soutiens de la part des internautes et des artistes

Parralèlement, de nombreux twittos ont exprimé leur soutien à l'actrice, rassemblés derrière le hashtag #loveforlesliejones. Le réalisateur de Ghostbusters, Paul Feig a également pris la défense de son actrice : 


 

La co-scénariste a, elle aussi, réagi :


 


 


Image d'illustration : © Sony Pictures

Par Maël Chaumier / le 21 juillet 2016

Commentaires