Qui sont les gentils ?

Par Augustin Arrivé / le 13 novembre 2013
Qui sont les gentils ?
Ce mercredi, c'est la journée mondiale de la gentillesse. C'est bien joli, mais c'est très subjectif. Qui prendre comme modèle de vertu ? Mère Thérésa ? Pour y voir plus clair, tournons-nous vers les héros de cinéma.

 

Bien sûr il y a Pascal Gentil, triple champion d'Europe et vice-champion du monde de taekwondo. Il y a Jean-Michel Gentil, le juge en charge du dossier Bettencourt. On peut en parler autour d'un verre de gentil, assemblage de vins blancs d'Alsace. On peut d'ailleurs aller le boire à Port-Gentil, commune du Gabon sur la façade atlantique. Mais tout ça ne nous dit pas qui sont les vrais gentils, et au moment de célébrer la journée mondiale de la gentillesse, une telle lacune pose problème.

 

Le Mouv' refuse de vous laisser dans l'expectative et a donc décidé d'exhumer pour vous le classement indiscutable des 10 meilleurs gentils de l'histoire du cinéma. Il nous vient du très populaire magazine britannique Total Films et date de mars dernier (mais bon, on ne va pas se leurrer : ce ne sont pas Lone Ranger ou l'escargot Turbo qui vont détrôner les héros intemporels de la liste).

 

  • 1) Plus formidable héros de tous les temps : Ellen Ripley (de la saga Alien)

 

 

Il faut dire que la fin du troisième volet lui fait gagner des points en matière de gentillesse.

 

  • 2) James Bond (de la saga... James Bond, ah ben oui)

 

 

Pourtant, ça fait cinquante ans qu'il se comporte comme un mufle avec les femmes et que MoneyPenny le supporte sans broncher.

 

  • 3) Indiana Jones (de la saga Indiana Jones, ces parenthèses n'ont aucun intérêt)

 

 

Total Film a choisi judicieusement.

 

  • 4) Han Solo (de la saga Han Solo, ah non, de la saga Star Wars)

 

 

C'est tout de même un comble : c'est Luke Skywalker qui se tape presque tout le boulot, et c'est Han Solo qu'on félicite.

 

  • 5) Iron Man (de la saga Iron Man)

 

 

Pourquoi Iron Man plutôt que Spiderman ou Superman ? Le charisme ? Une forme de militantisme pour sauver la sidérurgie ? Un peu des deux ?

 

  • 6) Batman (de la saga... bref...)

 

 

Orphelin, milliardaire, humble... On a presque oublié l'interprétation de George Clooney.

 

  • 7) Marty Mac Fly (de la saga Retour vers le futur)

 

 

Parce qu'il a inventé le frisbee, ce qui n'est pas rien.

 

  • 8) John McLane (de la saga Die Hard)

 

 

Alcoolique, mauvais père, ronchon, oui mais patriote !

 

9) Aragorn (de la saga Le seigneur des anneaux)

 

 

Parce que Viggo Mortensen. C'est tout.

 

10) Atticus Finch (du film Du silence et des ombres, de Robert Mulligan, 1962)

 

 

L'American Film Institute, vénérable institution américaine avait désigné ce personnage comme plus grand héros ciné de tous les temps lors de son centenaire en 2003. Et on ne peut pas décemment balayer ce choix d'un revers de main. Atticus Finch, donc, avocat qui doit défendre un noir accusé de viol dans le sud ségrégationniste des Etats-Unis.

 

Le même magazine Total Film avait aussi dressé la liste des 100 pires méchants du cinéma.

 

Par Augustin Arrivé / le 13 novembre 2013

Commentaires