Que reste-t-il de George Lucas ?

Par Augustin Arrivé / le 07 mai 2015
Que reste-t-il de George Lucas ?
George Lucas a été l'auteur de science-fiction le plus vénéré de la planète geek. Avec l'annonce par Disney, sans le consulter, de la mise en chantier de nouveaux épisodes d'Indiana Jones, le doute est permis : le cinéaste porte-t-il un intérêt pour son oeuvre ?

Sa place est dans un musée. A l'air libre, passant de main en main, l'oeuvre de George Lucas se désagrège. Cette semaine, Disney annonçait qu'un nouvel Indiana Jones verrait le jour. Même si, de l'aveu-même de la patronne de Lucasfilm, Kathleen Kennedy :

On n'a pas encore commencé à travailler sur un quelconque script.


 

Un préalable effectivement utile. Quant à la question de savoir qui pourrait écrire ce scénario, l'interview de Vanity Fair ne mentionne à aucun moment le nom du créateur d'Indy.

 

George Lucas préparait pourtant, dès 2010, une nouvelle aventure de l'archéologue. Il l'avait lui-même révélé. Mais ça, c'était avant 2012. Cette année-là, le cinéaste vendait son empire, Lucasfilm, à Disney. Depuis, il est écarté de toutes les décisions concernant ses personnages. Le cinéaste n'a même pas regardé la bande-annonce de l'épisode VII de sa saga Star Wars, et prétend n'être que très moyennement intéressé à l'idée de voir cette suite en salles.

Une mise à l'écart rémunérée un peu peu plus de quatre milliards de dollars. Le contrat était séduisant, le cinéaste l'a signé, et tant pis pour la postérité. Car que restera-t-il de George Lucas dans cinquante ans ? Alors que les fans criaient déjà au scandale lorsque le cinéaste a modifié certaines scènes de la première trilogie Star Wars dans les années 90 pour s'adapter aux progrès en matière d'effets spéciaux, c'est aujourd'hui l'ensemble de sa filmographie qui est menacée.

 

 

On sait déjà qu'il y aura trois nouveaux Star Wars, et au moins trois spin-off (films dérivés : le premier, Rogue One, sur les soldats de l'alliance rebelle, et le deuxième, encore sans-titre, dont la rumeur évoque qu'il sera centré sur le chasseur de primes Bobba Fett). On découvre maintenant qu'il y aura un cinquième Indiana Jones. Et ce n'est pas fini.

"Disney a également obtenu les droits, pour le meilleur ou pour le pire, de licences moins légendaires de Lucasfilm", précise déjà Kathleen Kennedy, citant Willow ou Radioland Murders, longs-métrages quasi-oubliés signés Lucas. La Walt Disney Company épargnera peut-être ces œuvres là. Ou bien l'ami George aura vraiment cassé tous ses jouets.

 


 

Photo de couverture : Cc FlickR Kenny Loule

Par Augustin Arrivé / le 07 mai 2015

Commentaires