Propagation d'un nouveau virus via Facebook et LinkedIn !

/ le 27 novembre 2016
Propagation d'un nouveau virus via Facebook et LinkedIn
Qui dit que les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés, dit qu’ils sont devenus les nouvelles cibles privilégiées des hackers. Pour se prémunir : ouvrir les yeux, se méfier, et savoir identifier les logiciels malveillants.

À quoi ressemble ce virus ?

Selon CheckPoint, l’entreprise spécialisée en cybersécurité qui l’a détecté, les pirates le propagent dans un fichier image, via les messageries de Facebook et LinkedIn. Indétectable par les systèmes de sécurité des deux réseaux sociaux, ce fichier a une particularité qui peut attirer toutefois la curiosité des utilisateurs. Il s’agit d’un fichier en .svg. Dès l’ouverture de l’image, le logiciel malveillant se télécharge sur votre ordinateur.

Que provoque le virus sur l’ordinateur ?

Ce logiciel malveillant est ce que l’on appelle un rançongiciel. C’est-à-dire qu’il bloque l’ordinateur, et demande une rançon pour pouvoir le déverrouiller. Et forcément, on a prévu des budgets cadeaux de noël, mais pas des budgets rançons ce mois-ci !

Comment se protéger ?

Pas de panique, une fois qu’on a identifié à quoi il ressemble, c’est finalement simple de l’éviter ! Premièrement : ne jamais télécharger d’images en .svg. Même venant de vos amis qui auraient été contaminé !

Si malgré tout, le mal est déjà fait, et l’image téléchargée : il faut éviter de l’ouvrir, la supprimer, changer le mot de passe du réseau social sur lequel vous l’avez téléchargé, et faire un scan antivirus.

Et adieu, logiciel malveillant ! 

 


 

 

/ le 27 novembre 2016

Commentaires