Pourquoi on oublie tout dès qu'on franchit une porte ?

/ le 28 janvier 2014
Pourquoi on oublie tout dès qu'on franchit une porte ?
La question est essentielle : quelle est la raison qui fait qu'on oublie si souvent ce pourquoi on se trouve dans une pièce ? Une étude américaine tente enfin de répondre à l'un des plus grands mystères du 21ème siècle.

 

Cette foutue tasse

Avouez, cela vous est déjà arrivé : vous êtes à votre bureau. En cherchant un document dans votre bazar, vous retombez sur une vieille tasse plus très propre. Vous vous dirigez vers la cuisine. Une fois sur place, vous avez oublié la raison de votre venue. Vous retournez alors à votre bureau, un peu confus. Jusqu'à ce que vous revoyiez la tasse.

On a tous expérimenté cela au moins une fois : se lever en ayant la ferme intention de faire un truc, et dès qu'on franchit la porte, oublier la raison de notre mise en mouvement. La plupart du temps, on se dit que c'est la cause d'un manque d'attention ou bien d'un simple oubli, ou que tout ça ne devait pas être si important.

 

La science s'en mêle

Comme à leur habitude, certains scientifiques se sont penchés sur ce phénomène du quotidien pour apporter une explication rationnelle à la chose. Des chercheurs de la Notre Dame University, aux Etats-Unis, affirment en effet que c'est le fait de franchir une porte qui provoque l'oubli.

Pour le prouver, une expérience a été menée. Les participants devaient se déplacer dans un jeu video à l'aide de touches fléchées. L'idée était de se déplacer vers une table, et d'y prendre un objet. Ils se rendaient ensuite à une autre table, sur laquelle ils posaient l'objet et en saisissait un nouveau. Les objets en question étaient rangés dans un inventaire virtuel : une fois saisis, ils étaient donc invisibles à l'écran.

Pour atteindre l'objet suivant, les participants à l'expérience devaient parfois simplement traverser une pièce. A d'autres moments, ils devaient franchir une porte et pénétrer dans une autre pièce. A intervalles réguliers, les chercheurs faisaient apparaître une simple question : "quel est l'objet présent dans votre inventaire ?".

Evidemment, les réponses étaient plus lentes et beaucoup moins précises pour les participants qui avaient du franchir une porte virtuelle. L'expérience a également produit les mêmes effets dans un environnement réel.

 

 

On peut donc parler d'un "effet porte", qui suggère que nos oublis du quotidien sont liés à d'autres facteurs qu'à notre seule faculté de concentration.

 

 

 

Certaines formes de notre mémoire semblent optimisées pour garder en stock l'information utile pendant un temps, avant qu'elle soit éliminée au profit de nouvelles infos. Les scientifiques ayant mené l'étude suggèrent que le fait de franchir une porte constitue un bon moment pour éliminer les informations relatives à la pièce dans laquelle vous vous trouviez quelques secondes auparavant.

Ce n'est donc pas simplement le fait de franchir une porte qui nous fait tout oublier. D'autres évènements peuvent jouer le même rôle, comme le fait qu'un ami toque à la porte, que l'on termine une tâche ou que la batterie de notre ordi se décharge.

Pourquoi notre système de mémorisation nous fait oublier des informations dès que nous avons terminé une tâche et que nous nous mettons à autre chose ? Parce que notre cerveau ne peut pas tout retenir tout le temps. Mais rassurez-vous, la plupart du temps, le système fonctionne à merveille !

Via Salon

 


 

Crédit Photo CC FlickR

Paternité Certains droits réservés par brad montgomer
/ le 28 janvier 2014

Commentaires