Pourquoi Maître Gims est-il si fâché ?

Par Yérim Sar / le 08 juin 2017
Pourquoi Maître Gims est-il si fâché ?
Non mais c'est vrai, c'est bizarre un peu. Que s'est-il passé exactement derrière ses lunettes noires ?

Ces derniers temps, le Maître Gims que l'on connaissait en tant qu'ambianceur souvent voire toujours joyeux, auteur d'un nombre incalculable de tubes pour les boîtes et les cours de récré, semble porté disparu. A la place, on a un rappeur plutôt sombre voire carrément énervé. En témoignent le morceau Marabout qui est un clash en bonne et due forme, mais aussi Ana Fi Dar qui reste dans la même veine. Nous avons tenté d'y voir plus clair en faisant le point sur les raisons de la colère.


À la base, il a toujours été comme ça

C'est sans doute une époque que beaucoup pensaient révolue, voire que son public actuel ne connaît pas forcément mais à ses débuts, Gims comme le reste de la Sexion d'Assaut était un rappeur qui évoluait dans un registre assez classique. Ce qui veut dire : flow énergique et énervé, phases percutantes, lyrics hardcores. Comme ses collègues il a écumé tous les open mics parisiens avant de faire des freestyles qui ont marqué les esprits sur youtube. Il faisait même des battles contre d'autres MC's le bougre. Pareil niveau featuring, on l'a même retrouvé en train de faire un passe-passe aux côtés d'Alkpote dans une autre vie.


Dawala

Ce qui devait arriver arriva, le gros désaccord financier entre l'artiste et son désormais ex-producteur a fini par éclater au grand jour, et tout a dégénéré dans les grandes largeurs : procès, défiance, bref chacun boude dans son coin. C'est un petit peu l'équivalent du cas de figure qui a donné l'opposition actuelle entre Lil Wayne et Birdman, à part que Dawala n'a pas atteint le niveau d'abus de Cash Money (faut pas déconner). Cela engendre de longues et laborieuses procédures judiciaires, et personne ne peut avoir l'esprit tranquille face à une telle situation. En plus, il y a le facteur humain : Dawala était celui qui avait découvert la Sexion, le premier à les mettre en avant, etc. C'est aussi l'histoire d'une amitié brisée à la Rox et Rouky, qui contrairement au classique de Disney ne connaîtra pas de happy end.

 

Ses potes de la Sexion d'Assaut l'appellent tous les 4 matins pour un album

On n'y pense pas beaucoup, mais mettez-vous à sa place deux minutes et imaginez que chaque semaine vous vous réveillez avec un message whatsapp de Maska qui vous relance pour un featuring voire un album entier. Même le plus zen d'entre nous pèterait les plombs, d'autant que ça reste des potes de très longue date : il ne peut pas les envoyer chier sans y mettre les formes. Cela veut dire qu'il doit se creuser la tête pour trouver des excuses convenables et crédibles quotidiennement.

 

Les fans de la Sexion d'Assaut lui réclament tous les 4 matins un album

Alors certes, il est difficile d'imaginer des fans de la Sexion d'Assaut être réellement agressifs envers leurs idoles, mais par contre ils peuvent être envahissants tant ils sont nombreux. Et du coup, entendre, lire ou regarder des gens qui exigent jour après jour depuis des années (le dernier album de la Sexion remonte à 2012, ça fait cinq ans) un retour du groupe alors que chacun a autre chose à foutre, c'est usant à la longue. D'autant que chacun a patiemment expliqué à chaque interview depuis 5 ans que c'est envisageable mais qu'il faut surtout leur laisser le temps de caler une réunion studio ce qui n'est pas simple niveau planning.

 

Big Flo et Oli n'ont pas pensé à l'appeler pour leur album

Dans la catégorie rap populaire familial, Gims évolue avec Soprano, Black M et d'autres, dont le duo toulousain Big Flo et Oli. Or, ceux-ci ont annoncé leur tracklist ainsi que leur liste de featurings il y a peu, dévoilant entre autres Busta Rhymes. Ce qui veut dire que non seulement ils n'ont pas pensé à demander une participation de Maître Gims, mais qu'en plus, ils sont allés chercher une autre superstar US reconnue comme une pointure du fast-flow. C'est particulièrement mesquin de leur part et on comprend que Meugui en ait gros sur la patate.

 

Il en a marre de la dévaluation due au streaming

Gims a également défrayé la chronique en postant une courte vidéo sur ses réseaux sociaux ; celle-ci montrait un local avec une quantité impressionnante de smartphones connectés et Gims l’a accompagné du commentaire suivant : « MM. Mmes, ce que vous voyez là est une usine en Chine qui permet aux artistes de tricher et d'acheter des vues sur youtube et du streaming. »

Bon, c’était complètement faux puisqu’il s’agissait apparemment d’un extrait de documentaire sur wechat (et soit dit en passant youtube est bloqué en Chine) mais on le sentait très teigneux dans sa dénonciation. Du point de vue d’un gros vendeur, il faut bien comprendre que plus il y aura de fraude sur les streamings, plus les certifications seront dévaluées et ça, c’est pas cool quand on vise le diamant réel à chaque sortie.

 

Les vidéos qui le traitent de sataniste et d'illuminati


Même s’il a souvent choisi d’y répondre avec humour, le rappeur a fini par tomber dans le piège fatal qui consiste à regarder une vidéo de complotiste en entier et ça l’a touché dans son amour-propre. Il a donc fini par répondre le plus sérieusement du monde en déplorant que les Noirs et Arabes soient si prompts à se monter les uns contre les autres. Cela doit nous rappeler un fait essentiel : il n’y a rien de pire pour un rappeur que taper son propre nom dans une barre de recherche, que ce soit sur youtube, twitter ou pornhub.

 

Soprano a été élu personnalité préférée des 7-14 ans

Cela a été officialisé par un grand sondage national commandé par le journal de Mickey (ce n'est pas une blague). C'est bien le Marseillais qui l'a emporté haut la main devant toutes les autres personnalités plébiscitées par le jeune public. Il est évident que cela a dû être un coup dur pour Maître Gims, qui avait pourtant tout fait pour mettre les chances de son côté. Alors comment expliquer cet échec cuisant ? Boycott ? Manipulation ? Défiance à cause de ses lunettes ? Peu importe, le résultat est le même et on comprend tout à fait que le rappeur soit remonté.

 

Black M a eu un feat avec Shakira avant lui


Maitre Gims a souvent expliqué qu'il visait des grosses têtes d’affiche en featuring, comme Pitbull par exemple. Il a donc dû être très déçu d’apprendre que c’est son collègue Black M qui avait pu chopper une collaboration avec Shakira avant qu’il ait eu la chance de la feater.

 

Sa carrière internationale met plus de temps que prévu à décoller

L'année dernière, Gims avait expliqué aux caméras de Rapelite qu'il était en train de préparer le terrain pour une carrière internationale en prenant ses marques aux Etats-Unis, faisant écouter des maquettes en anglais à des gens importants de l’industrie US. Depuis, ça n’aura échappé à personne : absolument rien ne s’est passé. Non pas que cela signifie que c’est resté lettre morte, mais ce genre de démarche est particulièrement longue, apparemment plus que ce qu’il imaginait au premier abord. Ce qui peut être un poil frustrant.

 

Quand Booba l'a appelé, c'était juste pour faire un refrain

 

En 2013, sur Longueur d’avance, titre présent sur la réédition de Futur, Booba a invité notre ami. Sachant toute l’admiration que Gims voue à B2O, c’était une grande satisfaction. Sauf que la déception a également été au rendez-vous. Au lieu d’une confrontation de kickeurs, Gims s’est retrouvé à faire le refrain chanté, et basta. Deux ans plus tard, l’artiste explique au magazine Rap & R’n’B qu’il s’est senti un peu bloqué : « A la base moi, je voulais proposer autre chose. Je voulais l’inviter dans Subliminal. Lui m’a proposé de m’inviter dans sa réédition, il m’a proposé son délire, son univers, son instru. Moi, je voulais kicker clairement. Je voulais choquer, laisser une trace. Je voulais faire une dinguerie. Il m’a emmené ailleurs. On a fait un très bon titre mais j’ai été freiné » Et autant le dire clairement : l’occasion de croiser le mic avec Booba ne se représentera pas de sitôt, donc c’est la fin d’un beau rêve.

 

La vie de star ne lui plaît pas tant que ça

 

C'est aussi quelque chose qu'on a tendance à totalement zapper ou à considérer comme un caprice un peu bizarre, mais Gims n'a pas vraiment d'attrait pour tout ce qui est strass et paillettes et paparazzis. Il avait d'ailleurs déclaré plus d'une fois que c'était un peu pour ça qu'il avait de lui-même pris une sorte d'année sabatique après la sortie de son premier solo, plantant même la promo (côté médiatique mais aussi le reste : peu de clips et de tournée par rapport à ce qui aurait pu être fait, etc). C'est également pour cette raison qu'il ne quitte jamais ses larges lunettes et qu'il a déménagé pour s'installer à l'étranger.

 

Tout le monde a oublié qu'il savait rapper

 

Et ça c’est quand même chiant. Même quand son camarade parisien Hayce Lemsi l’appelle, c’est pour un refrain chanté alors que les deux artistes auraient pu se lancer dans un jouissif concours de fast-flow, chacun étant réputés pour ça. Comme il le lâche lui-même dans Ana Fi Dar, « Je sais que ça vous rassure de dire que je ne rappe plus ». Gims est au courant de ce qui se raconte, et cela ne lui plaît pas. En outre, il semble avoir envie de rappeler que ce n'est guère une signature chez TF1 qui va l'empêcher de niquer des mères, et c’est tout à fait compréhensible.

 

[*Tout ceci sort du cerveau pas très net de Yérim Sar, on vous promet qu'il n'a rien vérifié]

 

 



Crédit photo : Kristy Sparow / Getty Images

+ de Maître Gims sur Mouv'

Par Yérim Sar / le 08 juin 2017

Commentaires