Pourquoi la NBA reste pleine d’enjeux cette année ?

/ le 25 octobre 2016
Pourquoi la NBA reste pleine d’enjeux cette année ?
Après quatre mois de pause, la ligue de basket nord-américaine reprend ce mardi avec de belles affiches pour débuter la saison. Une bonne nouvelle après une saison 2015-16 déjà pleine de rebondissements !

La saison passée a eu son lot de surprise avec les Cavaliers qui parviennent à rafler le titre et les Warriors qui effacent le record des Bulls de Jordan en termes de victoires dans la saison régulière (73 sur 82 matches). La saison qui arrive semble aussi trépidante que la précédente avec la nouvelle rivalité entre Cleveland et Golden State. Les Cavaliers de Lebron James et les Warriors de Steph Curry s’affrontent depuis deux ans de suite en finales, respectivement les meilleures équipes de la conférence Est et Ouest. Les deux écuries se rencontreront le jour de Noël avec un match retour le 16 janvier.

Les Warriors reviendront encore plus forts avec le transfert de l’été, l’arrivée de la super star Kevin Durant qui a décidé de quitter les Oklahoma City Thunder.

Les San Antonio Spurs restent leurs concurrents les plus sérieux. Une nouvelle recrue dans leur effectif : la star espagnole Pau Gasol vient rejoindre leur raquette et remplacer le départ en retraite de Tim Duncan. Un secteur intérieur déjà bien fourni avec Lamarcus Aldrige et David West notamment.

En face de ces trois mastodontes que sont les Warriors, les Cavaliers et les Spurs, la ligue promet de belles surprises avec des joueurs et des équipes qui vont se révéler ou confirmer au fil de la saison. L’exemple parfait reste les Toronto Raptors qui se sont hissés en final de conférence Est en 2016. Une équipe au sang neuf avec deux jeunes All Stars (Demar Derozan et Kyle Lowry) qui vont continuer à progresser au fil du temps. C’est le 19 février que le All Star Game (rencontre entre les meilleurs joueurs de la conférence est et ouest) aurait lieu à la Nouvelle-Orléans.

Une saison avec des favoris donc, mais où personne n’a encore gagné le titre. Une chose sur c’est que King James et sa team ne sont pas prêts à le lâcher de sitôt. 


Crédit photo : Michael J. LeBrecht II

/ le 25 octobre 2016

Commentaires