PKN, un groupe de trisomiques punk à l'Eurovision

Par Valentine Letesse / le 02 mars 2015
PKN : le groupe de trisomiques punk
Le concours de l'Eurovision se recycle en nouvelle scène de la différence en Europe. Après Conchita Wurst, drag queen barbue et grande gagnante de l'édition 2014, le titre de meilleure chanson européenne 2015 semble ouvrir grand ses bras à PKN.

Ils sont quarantenaires, rebelles, punk, trisomiques ou autistes, et pourraient bien succèder à Conchita Wurst. Avant de sombrer complètement dans la ringardise, l'Eurovision a trouvé depuis quelques années un bon moyen de se recycler. La scène européenne pourrait être baptisée "scène de la différence" depuis le couronnement de Conchita Wurst. Rappelez vous, très sexy dans une robe à paillettes, Thomas Neuwirth se présentait comme Conchita Wurst, drag queen à barbe représentant l'Autriche avec sa chanson à vocalises, Rise like a phoenix, (trop poètique.).

Avant ça, la France avait eu le culot, (ou pas), de présenter les Fatals Picards. Cette année, la Finlande a choisi PKN, Pertti Kurikan Nimipäivät. Un groupe de punk hurlant du finnois. Particularité du boys band, tous les membres sont atteints d'une forme d'autisme ou de Trisomie 21. Pertti Kurikka, Kari Aalto, Sami Helle et Toni Välitalo se sont rencontrés en 2009 dans un centre de soin pour adultes. Ensemble, ils montent ce groupe, et chantent leur mal-être, le regard de la société. Pour l'Eurovision 2015, ils présenteront Aina mun pitää, Chaque fois que je le dois. un texte qui raconte leurs obligations quotidiennes qu'ils préfèraient esquiver, comme aller chez le toubib ou prendre une douche.

Une participation qui fait mouche

Si beaucoup sont ravis d'accueillir la différence des hommes sur la scène européenne, d'autres accusent déjà la Finlande d'utiliser les handicaps de PKN comme machines à votes. Une crainte que partage le groupe finnois.

Toute personne infirme doit être courageux", a déclaré Kari Aalto après leur victoire en Finlande. "Beaucoup de gens viennent à nos concerts, nous avons beaucoup de fans. Mais nous ne voulons pas que les gens votent pour nous parce qu’ils sont désolés pour nous. Nous ne sommes pas si différents des autres, juste des gars normaux avec un handicap mental.


 

Reste pour PKN de montrer à leurs détracteurs qu'ils ont leurs places dans ce concours, mieux, qu'ils méritent de gagner comme Conchita Wurst grâce à une proposition artistique originale et un message fort.

 


Crédit Photo : Capture d'écran / PKNVEVO

 

Par Valentine Letesse / le 02 mars 2015

Commentaires