Pirates du monde : unissez-vous !

/ le 18 avril 2013
Pirates du monde : unissez-vous !
L’assemblée générale du Parti Pirate International s'est déroulée ce week-end, à Kazan, en Russie. Le Mouv' a fait le déplacement. Rendez-vous dans le 8-9 avec Benoit Bouscarel et notre envoyée spéciale, Claire Chaudière, en direct de Kazan.

 

Après Bruxelles et Prague, place à Kazan en Russie, à 1000 kilomètres à l’est de Moscou. C’est là que des représentants des partis pirates du monde entier se sont retrouvés, samedi et dimanche, pour un week-end de réunions et de conférences, avec des invités d’honneur comme l’Islandaise Birgitta Jónsdóttir, activiste, députée du parlement islandais et porte-parole de Wikileaks, ou encore le blogueur, activiste et ex-ministre tunisien Slim Amamou.

Les enjeux du rassemblement à Kazan, expliqués par Maxime Rouquet, délégué du Parti pirate français. Il répond à Claire Chaudière : 

 

Au programme des discussions : la crise de croissance et de confiance que traversent certains partis pirates, comme en Allemagne, ou encore l’adhésion de nouveaux membres. Le parti pirate suédois, créé dès 2006, qui étrangement ne faisait pas partie de l’organisation internationale, demande à y adhérer en tant que membre observateur. Autres candidatures : celles des partis pirates biélorusse, ukrainien ou tunisien.

Le parti pirate français a présenté des candidats aux législatives de 2012. Il défendait notamment la liberté de téléchargement sur internet, mais n’a pas réalisé de scores similaires à ses cousins allemands ou suédois. Seuls un quart des 101 candidats pirates ont franchi en juin dernier la barre symbolique des 1%.

A l'époque, Gaële Joly avait suivi la campagne du parti pirate à Paris, reportage :  

 

Photographie par Ophelia Noor.

/ le 18 avril 2013

Commentaires