Personne n'a sauvé le soldat Ryan

Par Augustin Arrivé / le 09 juillet 2013
Personne n'a sauvé le soldat Ryan
Ryan Davis est mort. Co-fondateur du site Giantbomb, il était l'un des plus célèbres journalistes spécialisés en jeux vidéo. Il n'avait que 34 ans mais des dizaines de milliers de followers sur twitter. Lesquels lui ont rendu hommage.

 

Il venait tout juste de se marier. Moins d'une semaine plus tard, Ryan Davis, co-fondateur de l'un des sites internet les plus influents dans le monde du jeu vidéo, est mort. Il avait 34 ans et les causes de son décès n'ont pas été révélées.

 

 

 

"Il laisse un vide qu'on ne pourra jamais combler", écrit la rédaction du site Giant Bomb, sur lequel il tenait une chronique à succès. "Beaucoup d'entre nous se souviendront de lui tel que nous l'avons vu pour la dernière fois: outrageusement heureux, et impatient de vivre de nouvelles aventures."

 

 

 

 

 

Le monde du jeu vidéo est consterné. Les messages se multiplient sur les réseaux sociaux. Des fans anonymes, mais aussi des entreprises du secteur, comme Ubisoft, créateur d'Assassin's Creed, une saga dont il s'était pourtant moqué gentiment en 2010:

 

 

 

Ces podcasts étaient toujours caustiques mais jamais méchants. Ryan Davis avait choisi cette liberté de ton. C'est pour elle qu'il avait quitté, en 2007, le site d'information Gamespot. Il suivait alors l'un de ses collègues, viré pour une mauvaise critique d'un jeu produit par un annonceur. Avec ces Bombcasts, il n'aura jamais eu ce genre de désagréments.

 

Par Augustin Arrivé / le 09 juillet 2013

Commentaires