Peine de mort, drogue, porno… Les autres votes des américains

/ le 10 novembre 2016
Peine de mort, drogue, porno… Les autres votes des américains
Mardi, en plus de l’élection du Président et du Congrès, les américains ont aussi voté dans des dizaines de référendums au niveau local. Petite sélection des cinq changements principaux.

La peine de mort renforcée

Un an après l’avoir abolie, le Nebraska a profité de l’élection pour demander aux électeurs, discrètement, s’ils voulaient rétablir la peine de mort. Résultat : 61% ont voté pour, au désespoir de certains.਀

 

 

“Chers “chrétiens” qui avez voté pour rétablir la peine de mort : Jésus Christ a été exécuté, je ne pense pas qu’il aime la peine de mort"

Deux autres Etats ont durci leur loi sur la peine capitale. En Oklahoma, la nouvelle loi empêche que toute exécution déjà planifiée soit annulée, même si la législation ou les méthodes d’exécution changent à l’avenir. En Californie, les électeurs devaient voter sur deux propositions : ils ont rejeté l’interdiction de la peine de mort et, pour enfoncer le clou, ont approuvé l’accélération de la procédure à 50,9%.

La peine capitale est autorisée dans 32 des 50 Etats américains.

 

Rouler un joint ? Légal !

Plusieurs États américains ont légalisé ce mardi la marijuana pour les adultes : la Californie autorise l’usage “récréatif”, le Nevada, le Massachusetts et le Maine légalisent totalement la possession et consommation. Pour certains américains, c’est l’échappatoire à l’élection de Trump :

 

 

“Bon, au moins, la légalisation de la marijuana va entrer en vigueur avant l’investiture (de Trump)"

C’est raté en revanche pour l’Arizona. Après des heures d’incertitude, 52% des électeurs ont rejeté la légalisation totale. La Floride, l’Arkansas et le Dakota du Nord ont de leur côté autorisé un usage médical, comme c’est déjà le cas dans 25 États.

 

La Californie ne veut pas de préservatifs dans le porno

C’est en Californie que se trouve la Vallée San Fernando, surnommée la “vallée du porno”. Autant dire que toute législation qui touche aux films X dans l’Etat a des répercussions économiques.

Les californiens ont donc rejeté l’obligation pour les acteurs de films pornographiques de porter des préservatifs, alors même que le nombre de MST n’a jamais été aussi élevé dans l’Etat en 25 ans. Dans l’énoncé du référendum, il était précisé que les producteurs devraient les fournir, mais aussi prendre en charge financièrement les vaccins et les examens médicaux pour détecter les MST des acteurs.

Surtout, une mention “impact fiscal” indiquait que cette mesure pourrait coûter plusieurs millions de dollars par an à l’Etat à cause de la baisse des taxes, dont un million pour s’assurer que la nouvelle loi serait bien respectée.

 

Don’t shoot !

Les Etats-Unis sont connus pour être libéraux en ce qui concerne l’usage des armes à feu. Cependant les contrôles se renforcent progressivement au niveau local. Dans le Nevada et en Californie, déjà très restrictive, les contrôles des antécédents judiciaires vont être plus poussés pour les personnes qui veulent acheter des armes.

L’Etat de Washington a donné le pouvoir aux tribunaux d’interdire le port d’armes à tout individu jugé dangereux. Des restrictions qui réjouissent les militants anti armes à feu.

 

 

“Là où les armes étaient soumises au vote (...) nous avons gagné. Ces victoires vont sauver des vies"

 

Le SMIC en hausse

Dans le Maine, l’Arizona, le Colorado et Washington, pas besoin d’attendre une décision du gouverneur ou un geste des employeurs. Les électeurs ont eux-mêmes relevé le salaire minimum de 12 à 13,50 dollars de l’heure avec leur référendum.

Bien au dessus de la moyenne du SMIC au niveau fédéral, qui est à 7,25 dollars.

 


 

Crédits photos : Mike Nelson / MaxPPP
Morgane Heuclin-Reffait

/ le 10 novembre 2016

Commentaires