Paye ton projet : sauvons les Parapluies de Cherbourg !

/ le 07 mars 2013
Paye ton projet : sauvons les Parapluies de Cherbourg !
Avec Paye ton projet, LeMouv.fr se penche sur des projets créatifs prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif du monde entier, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. On se penche sur la numérisation coûteuse de la comédie musicale culte de Jacques Demy.

 

Projet du jour : numériser, restaurer et proposer aux normes actuelles de projection les Parapluies de Cherbourg, le film culte de Jacques Demy.

Qui est derrière ? La société familiale Ciné-Tamaris (Agnès et Rosalie Varda, Mathieu Demy)

L'objectif : récolter 25 000 euros avant le 15 avril 2013 via le site Kiss Kiss Bank Bank.

Il n'est jamais agréable de parler longuement d'un film que l'on n'a pas vu – même si en ce qui me concerne, c'est un peu ma spécialité. Pour une fois, mon ignorance va appuyer le propos même du projet sélectionné.

Je l'avoue donc ici un peu honteusement, je n'ai jamais vu Les Parapluies de Cherbourg, la comédie musicale culte réalisée en 1964 par Jacques Demy. C'est d'autant plus difficile à admettre que je me suis par contre fadé récemment les 2h39 des Misérables version Hollywood, mais c'est un autre débat. Pour ne rien arranger à mon sort, le fait est que les Parapluies n'a rien d'un film « invisible » puisqu'il est disponible en DVD depuis la fin des années 90, mais aussi visible en VOD (genre du côté de chez Arte).

Oui mais voilà, quitte à jouer les snobs, on aimerait le découvrir sur grand écran, ce film. Bonne nouvelle : ça sera bientôt possible.

 

La société familiale Ciné-Tamaris («la société qui a un nom de plante, qui s'occupe et fait vivre les films d'Agnès Varda et de Jacques Demy») fait appel à la générosité des internautes sur Kiss Kiss Bank Bank pour financer (en partie) la restauration, puis son transfert en fichier numérique (DCP) pour permettre sa projection – les projecteurs 35mm étant devenus une espèce en voie d'extinction.

Le résultat sera projeté à Cannes en mai prochain, dans le cadre de la collection «Palmes d'Or restaurées» : les Parapluies avaient en effet remporté la récompense suprême en 1964. Le festival fait d'ailleurs partie des soutiens financiers de l'opération de sauvetage (tout comme le ville de Cherbourg, la région Basse-Normandie et LVMH) dont le budget s'élève à 115 000 euros. Côté internautes, Ciné-Tamaris mise sur l'objectif de 25 000 euros.

Et si on regardait une extraordinaire bande-annonce d'époque (si si, vraiment) pour se mettre dans l'ambiance ? C'est cadeau :

 

Comme les héritiers de Jacques Demy ne font pas les choses à moitié (ah ah ah), précisons que 2013 sera marquée par d'autres événements programmés autour du réalisateur nantais, notamment une exposition à la Cinémathèque en avril intitulée Le monde enchanté de Jacques Demy, et qui durera jusqu'au mois d'août.

Dès la projection cannoise des Parapluies de Cherbourg, le film pourra être montré au sein de la rétrospective de la Cinémathèque, avant de ressortir par la suite dans les salles de France et du monde entier.

Et là, promis, j'irai le voir.

> Découvrir le projet sur Kiss Kiss Bank Bank

> Toutes les chroniques Paye ton Projet

Alexandre Hervaud

/ le 07 mars 2013

Commentaires