Paye ton projet : plongée dans le post-punk culte (et français)

/ le 03 juin 2014
Paye ton projet : plongée dans le post-punk culte (et français)
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, focus nostalgique sur un documentaire autour de la scène post punk / cold wave française de la fin des années 70.

 

Le projet: financer la post-production du documentaire musical Des Jeunes Gens Mödernes sur la scène post punk / cold wave française de la fin des années 70, début des années 80.

 

Qui est derrière ?: L'auteur-réalisateur Jean-François Sanz, commissaire de l’exposition à l’origine du projet.

L'objectif: récolter 15 000 euros avant le 14 juin 2014 via Kiss Kiss Bank Bank.

Ils disent que c'est de la provoc / Ils nous regardent et ils se moquent / On vit vraiment une drôle d'époque / Tous ces gens, moi je m'en fous / Viens dans un coin, oublions tout…


 

Trente-quatre ans après la sortie de ce tube, difficile de résister aux ordres synthétiques d'Elli et du vampirique Jacno. Grâce au documentaire Des Jeunes Gens Mödernes à soutenir sur Kiss Kiss Bank Bank, l'occasion de ressortir les synthés et jupes en skaï de la fin seventies nous est donnée.

En 2008, l'exposition homonyme organisée à la galerie Agnes B. avait précédé de quelques mois -c'est plus un heureux hasard qu'autre chose- l'ascension de formations comme La Femme, Lescop, Yan Wagner et autre Pendentif dont les sonorités font clairement écho à cette période «très esthétique, peu idéologique», dixit l'ancien combattant Patrick Eudeline.

 

Conçu dans le prolongement de l'exposition, le documentaire signé Jean-François Sanz (commissaire de l'expo) se penche à son tour sur la prolifique scène post-punk et cold-wave qui a titillé l'Hexagone à la fin des années 70. Les premières images – notamment les entretiens réalisés entre 2008 et 2009, ce qui explique la présence de personnalités hélas disparues (Jacno en 2009, Daniel Darc en 2013)- de ce docu fait dans l'esprit "do-it-yourself" font clairement envie :

 

Parmi les intervenants, on retrouvera également Etienne Daho, Philippe Pascal (chanteur des Marquis de Sade) Elli Medeiros, Jacno, Lio ou encore Béatrice Dalle, entre autres.

Via Kiss Kiss Bank Bank, l'équipe du documentaire recherche quelques 15 000 euros pour boucler la post-production, notamment via l'achat de droits musicaux, indispensable (et coûteuse) étape pour retranscrire fidèlement cet univers. La campagne de crowdfunding s'arrête dans moins de deux semaines dans un léger parfum d'urgence, puisque le film doit être projeté début juillet au MK2 Quai de Seine dans le cadre de la carte blanche à Etienne Daho organisée par la Cité de la Musique.

 

Au niveau des contreparties, on aurait espéré un accès à une version numérique du film à partir d'une dizaine d'euros, il faudra se contenter d'une version VHS en édition limitée – mais moyennant 50 euros minimum, soit à peu de chose près le cachet d'un concert de Taxi Girl en 1981.

 


 

Et n'oubliez pas : Paye Ton Projet, c'est aussi une chronique à l'antenne, à retrouver le jeudi en direct dans le 12:30 animé par Thomas Rozec puis dans la foulée sur le site du Mouv'.

 

Alexandre Hervaud

Toutes les chroniques Paye Ton Projet

 

/ le 03 juin 2014

Commentaires