Paye ton projet : NeoLucida, pour dessiner à l'œil

/ le 09 mai 2013
Paye ton projet : NeoLucida, pour dessiner comme un maître
Avec Paye ton projet, LeMouv.fr se penche sur des projets créatifs prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, on ouvre grand les yeux pour faire de beaux dessins !

Projet du jour : financer la production de la NeoLucida, un dispositif optique permettant de dessiner de manière ultra-réaliste ce qui se trouve sous nos yeux, inspiré par la chambre claire des peintres du XIXème siècle.

Qui est derrière ? Deux professeurs américains férus d'art basés à Chicago.

L'objectif : récolter 15000 dollars avant le 10 juin 2013 via le site Kickstarter.

 

Lentilles, miroirs, prismes... Bien avant l'avènement de l'informatique, artistes et dessinateurs ne se contentaient pas de leurs yeux pour retranscrire le plus fidèlement possible la réalité. Les règles de base de l'optique ont ainsi été mises à profit dans divers appareils, notamment la fameuse chambre claire, aussi appelée camera lucida, décrite sur Wikipedia comme un dispositif effectuant grâce à un prisme «une superposition optique du sujet à dessiner et de la surface où doit être reporté le dessin».

Si la définition précédente n'est pas assez claire, on peut compter sur la vidéo suivante pour expliquer la chose. On y voit Pablo Garcia et Golan Levin, les deux instigateurs du projet NeoLucida à soutenir sur Kickstarter, expliquer leur objectif : remettre au goût du jour et à un coût très faible cet instrument du 19ème siècle jusqu'à présent uniquement trouvable à prix d'or et à l'état d'antiquité :

 

Ajustable, légère (250 grammes) et conçue comme un objet open-source, la NeoLucida de Garcia et Levin, deux professeurs d'art et de nouveaux médias basés à Chicago, n'a pas vocation à devenir un produit de masse – elle sera d'ailleurs disponible aux donateurs Kickstarter en nombre limité à partir de 30 dollars (comptez 15 dollars supplémentaires pour une livraison hors Etats-Unis). L'idée de ces deux amateurs d'arts n'est donc pas de capitaliser sur un procédé has been remis au goût du jour (et qui est d'ailleurs encore produit par deux sociétés, mais à des tarifs plus élevés), mais bien de faire réfléchir les étudiants et autres amateurs d'art sur les rapports entre culture visuelle et nouvelles technologie.

Le côté «remettons au goût du jour une vieille technique picturale» rappellera peut-être à certains un autre projet Kickstarter évoqué dans la présente rubrique : celui de la grosse bécane Imago, un appareil photo géant produisant des photos à l'échelle taille réelle. La comparaison s'arrête là puisque le projet Imago avait fait un bide (le projet est bien parti en production mais via des investissements hors crowdfunding), tandis que la NeoLucida : sur un objectif initial de 15000 dollars, plus de 91000 dollars ont d'ores et déjà été promis en l'espace d'une journée  !

 

 

 

Pour avoir une idée de l'engouement de la chose, une petite anecdote : en commençant la rédaction du présent texte, plus de 900 NeoLucida étaient encore disponibles... Quelques heures plus tard - oui, on a fait une petite pause entre deux paragraphes-, ce n'est déjà plus vrai : les 2500 exemplaires promis sont partis en 16 heures.

Pour les donateurs rapides qui recevront bientôt leur «chambre claire», on imagine déjà les applications possibles : au lieu d'instragrammer leurs assiettes, les twittos pourront désormais la dessiner ! Certes, pour mieux l'instagrammer par la suite, mais avouez que c'est plutôt la classe. Après, le risque, c'est de bouffer froid.

> Découvrir le projet sur Kickstarter

> Toutes les chroniques Paye ton Projet

Alexandre Hervaud

/ le 09 mai 2013

Commentaires