Paye ton projet : Le Phare Ouest, à l'aise Breizh

/ le 16 avril 2013
Paye ton projet : Le Phare Ouest, à l'aise Breizh
Avec Paye ton projet, LeMouv.fr se penche sur des projets créatifs prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, le lancement d'un nouveau média web ambitieux par des jeunes journalistes bretons.

 

Projets du jour : Le Phare Ouest, un pure player local branché actu bretonne.

Qui est derrière ? Des jeunes journalistes de l'IUT de Lannion.

L'objectif : récolter 8000 euros avant le 8 juillet 2013 via le site Kiss Kiss Bank Bank.

Plutôt qu'enchaîner les stages ou les CDD ultra-courts au fin fond des rédacs locales de presse régionale, quelques journalistes (jeunes, moyenne d'âge 21 ans) gravitant autour de l'IUT de Lannion (Côtes d'Armor) ont décidé de monter leur propre média local, un pure player promettant "du Breton, de l’actu, de l'enquête et de la passion". La chose s'intitule Le Phare Ouest, un jeu de mot interdit (hors noms de crêperies) par décret ratifié à la Convention International de l'Humour de 1997 – mais on reste par contre ébahi devant la trouvaille "Breizh'King News".

En plus des brèves quotidienne, de la couverture d'événements culturels et autre life guide habituel, le site proposera chaque semaine des dossiers de la rédactions, autrement dit des enquêtes accessibles via micropaiement ou sur abonnement. Quel tarif ? La fiche Kiss Kiss Bank Bank du projet évoque le prix de deux cafés pour un accès mensuel - espérons juste qu'on parle du tarif d'un expresso au comptoir à Quimper plutôt qu'en terrasse à Montparnasse. Le site disposera d'un incontournable espace participatif (avec élection d'un "rédacteur du mois"!) et sera décliné sous forme de magazine papier (52 pages) chaque trimestre, ainsi qu'en format mobile et tablette.

 

Interrogée par le site Yakwala, spécialiste de l'info hyperlocale, la confondatrice du projet Sarah Duval précise ses ambitions : «c'est l'aspect enquête qui pour nous est déterminant. On veut faire quelque chose entre un Mediapart local et un Owni, finalement». L'argent récolté via Kiss Kiss Bank Bank permettra notamment de financer la sortie du premier mag, ainsi que l'achat de matériel photo et d'enregistrement.

Le site (qui affiche pour l'heure un joli compte à rebours) devrait être lancé début juin. S'il n'entend pas concurrencer les piliers de la presse locale que sont Le Télégramme et l'ogre Ouest France, Phare Ouest entend bien en être un complément. C'est peu dire qu'une bouffée d'air frais journalistique indépendant (à l'image de Rennes TV ou du Mensuel du Rennes, côté Ille-et-Vilaine) ne sera pas de trop tant la PQR traditionnelle peut parfois décourager, à l'image des fréquents éditos anti-mariage gay de Ouest France, premier quotidien de France niveau diffusion. Fun fact : dans celui de dimanche dernier, la fille du PDG compare tout de même la cause de Frigide Barjot à celle de Gandhi. Tout simplement.

Allez, place aux jeunes !

 

> Découvrir le projet sur Kiss Kiss Bank Bank

> Toutes les chroniques Paye ton Projet

Alexandre Hervaud

/ le 16 avril 2013

Commentaires