Paye ton projet : le Café des Chats, un bar aux poils

/ le 02 mai 2013
Paye ton projet : le Café des Chats, un bar à poils
Avec Paye ton projet, LeMouv.fr se penche sur des projets prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, on se penche sur le premier bar à chats français, un concept qui fait fureur au Japon.

 

Projet du jour : financer le premier Café à chats de France, établissement cosy où l'on boit du thé et grignotte en compagnie de félins. 

Qui est derrière ? Margaux Gandelon, future tenancière de salon de thé félin, adepte de la « ronron thérapie».

L'objectif : récolter 40000 euros avant le 25 mai 2013 via le site Indiegogo.

Si vous suivez un tant soit peu l'actualité féline ou nippone ou insolite – les trois étant souvent combinées-, le concept des bars à chat ne vous est sans doute pas inconnu. Comme le résume sa fiche Wikipedia, un Neko Café (neko signifiant matou dans la langue de Maru) est «un bar ou un café ayant pour particularité d'héberger un grand nombre de chats avec lesquels les clients peuvent interagir».

Pour visualiser un peu mieux la chose, on conseille la vision de cet improbable reportage vidéo de l'AFP réalisé au Japon il y a un an :

 

Il paraissait logique que le pays de Japan Expo et de Bernard Minet tente d'importer le concept. Ce sera bientôt chose faite puisqu'un tel projet de salon de thé avec des chats devrait ouvrir à Paris prochainement, devenant ainsi le troisième bar à chats européens après Vienne et Londres.

Si le projet a l'air plutôt cool (des chats, du wifi gratuit, des chats, du thé, des chats, des tartes, des chats, des quiches, DES CHATS, du café, etc.), on déconseille toutefois de regarder sa vidéo de présentation, assez cheap : malgré toute sa bonne volonté, l'instigatrice du projet et son laïus autopromo sonne assez faux – voire involontairement drôle («le lieu que nous voulons créer sera beau, il sera parisien et chaleureux»).

 

On ne peut toutefois que saluer le sérieux de la fiche de présentation sur Indiegogo qui présente toutes les garanties au projet, par ailleurs soutenu par la SPA (fournisseur des félins) et a priori légal à en croire les recherches auprès de l'administration franchouillarde.

Aucun lieu ni date d'ouverture n'est encore arrêté pour ce Café des Chats, mais pas besoin d'avoir un flair démentiel pour renifler le carton potentiel d'un tel espace. Et qui sait, au même titre que les cures en thalasso, peut-être verra-t-on se développer ce type d'initiatives, si les bienfaits de la «ronron thérapie» se confirment. On espère juste que l'entretien d'un tel cheptel félin sera compatible avec le service de restauration annoncé : rien de plus désagréable qu'une tarte aux poils entre deux caresses.

> Découvrir le projet sur Indiegogo

> Toutes les chroniques Paye ton Projet

Alexandre Hervaud

/ le 02 mai 2013

Commentaires