Paye Ton Projet : la comédie zombie du père des Gremlins

/ le 11 décembre 2013
Paye Ton Projet : la comédie zombie du père des Gremlins
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir. Aujourd'hui, focus sur le film Burying The Ex, une comédie gore qui marque le retour de Joe Dante (Gremlins, Small Soldiers) derrière la caméra.

 

Le projet : soutenir la post-production de la comédie horrifique Burying The Ex, de Joe Dante.

Qui est derrière ? Les différentes sociétés de production derrière le film.

L'objectif : récolter 200000 dollars via FundAnything avant le 18/01/2014.

 

L'anniversaire officiel de Jésus approchant, les articles du type «10 films de Noël à voir pendant les fêtes» ne vont pas tarder à inonder les murs Facebook. Parmi les réjouissances proposées, entre La Vie est Belle et Maman, j'ai raté l'avion, on y trouvera sans doute le culte Gremlins (1984), délire de Noël symbolisé par le tout mimi Gizmo le mogwaï (et sa bande originale frappée de Jerry Goldsmith).

 

Ce classique des 80's, on le doit au génial Joe Dante qui, à 67 ans, n'a plus vraiment la côte dans les grands studios hollywoodiens – son dernier film, The Hole (2009), est une production indé et Dante n'a pas réalisé pour une major depuis dix ans (le sympathique Les Looney Tunes passent à l'action, en 2003).

Pas étonnant dès lors qu'on le retrouve sur la plateforme de crowdfunding Funanything pour son prochain film, Burying the ex – un jeu de mot délicieux voulant dire «enterrer son ex» mais faisant référence à l'expression «enterrer la hache [de guerre]».

 

 

 

Le film, tiré d'un court-métrage homonyme signé Alan Trezza en 2008, part du pitch suivant : un jeune homme perd sa petite copine tyrannique et manipulatrice dans un accident. Le deuil ne durera pas longtemps puisqu'elle revient d'entre les morts plus énervante que jamais. Le «trailer textuel» ci-dessous résume bien la chose :

 

 

Le souci, c'est que Joe Dante, bien qu'adulé par les cinéphiles, ne semble pas faire recette : plus d'une semaine après le début de la campagne, 4000 dollars seulement ont été récoltés. Certes, il reste encore plus d'un mois avant la fin de la collecte, mais cela n'augure rien de bon et rappelle l'échec récent du projet Kickstarter de Stuart Gordon, un autre maître du cinéma de genre (Re-Animator) dont on s'était fait l'écho ici-même.

 

Trois raisons pourraient expliquer ce démarrage poussif :

 

- Même si Ashley Greene (la saga Twilight) et Anton Yelchin (les deux derniers Star Trek) sont au casting, leurs noms ne sont pas vraiment reconnus par un public assez large pour mettre la main au portefeuille, et le film n'est pas l'adaptation d'un matériau de base connu à la Veronica Mars ou Noob. Quant à Joe Dante, son dernier film ayant été bazardé dans la plupart du monde en direct-to-video, sa street-cred n'est pas vraiment au top, hélas, même s'il a fait du bon boulot sur divers épisodes TV de Hawaii 5-0 ou Masters of Horror dernièrement.

 

- Fundanything n'a vraiment pas le même aura (et la même notoriété tout court) que Kickstarter – ce n'est peut-être pas un hasard si le dernier projet évoqué ici et hébergé sur cette plateforme a fait un bide monstrueux. Bon, peut-être aussi parce qu'il s'agissait d'une comédie policière trash sur des flics handicapés, certes.

 

- Contrairement à certains projets réellement nécessiteux, Burying The Ex a déjà très avancé puisque le tournage est en cours, sans vraiment faire très cheap à en juger par la vidéo ci-dessous :

 

 

On est une fois de plus dans le cas d'un projet souhaitant juste rendre sa post-production (et la promo en ligne) du film plus facile via les deniers d'internautes récompensés par diverses contreparties. Une tactique pas forcément bien accueillie, surtout quand on trouve parmi les producteurs du film un certain Nicolas Chartier, boss de la boîte Voltage Pictures et producteur du film Démineurs, qui s'était fait remarquer par des tactiques et propos anti-téléchargement illégal plutôt douteux.

 

Quoi qu'il en soit, on souhaite à Joe Dante de pouvoir boucler son film de manière confortable en espérant qu'on pourra lui apporter notre soutien financier de la meilleure manière possible, à savoir en payant notre place pour aller voir le film en salle s'il sort un jour par chez nous...

 

__________________________________________________________________________________

 

Et n'oubliez pas : Paye Ton Projet, c'est aussi une chronique à l'antenne, à retrouver le vendredi en direct dans la matinale du Mouv' vers 8h20 puis dans la foulée sur le site du Mouv'.

 

> Toutes les chroniques Paye Ton Projet

 

Alexandre Hervaud

/ le 11 décembre 2013

Commentaires