Paye ton projet : des SMS imprimés sur rouleaux

/ le 23 mai 2013
Paye ton projet : des SMS imprimés sur rouleaux
Avec Paye ton projet, LeMouv.fr se penche sur des projets créatifs prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, un système permettant d'immortaliser en objet nos conversations par SMS.

 

Projet du jour : financer Txto, un service permettant l'impression sous format rouleau de conversations SMS.

Qui est derrière ? Une start-up française, Txto.

L'objectif : récolter 2500 euros avant le 25 mai via le site Kiss Kiss Bank Bank.

Vous vous rappelez peut-être de cet improbable morceau, Géneration texto, commis par un trio de Rebecca Black à la française promis sans doute à un grand destin, et dont le refrain faisait quelque chose genre «T.E.X.T.O. / Génération texto / Nous on s'aime, et on s'le dit sur MSN». Si ce n'est pas le cas, laissez-moi vous pourrir la journée (tout en vous faisant rire de malaise) devant le clip de cette daube lâchée en 2010 sur les Internets :

 

Pourquoi vous infliger ça ? Parce que le projet du jour, made in France s'il vous plait et à soutenir sur Kiss Kiss Bank Bank, veut faire de nos échanges par SMS de véritables objets de lecture. Txto est en effet un service en ligne pour l'instant dispo en version beta qui permet d'imprimer les conversations SMS contenues sur nos smartphones. Le résultat prend la forme d'un rouleau en bois de la taille d'une pellicule, éventuellement déclinable en plusieurs rouleaux si l'échange est long.

Côté Txto, voici un aperçu de leur atelier permettant la sortie des échanges transmis (via voie sécurisée bien sûr) par les clients :

 

On avoue avoir bien ri en lisant la fiche projet citer la Thora et le roman Sur La Route en précisant que «de grandes histoires ont été écrites sur des rouleaux». Mais nulle doute qu'à certaines occasions (romantiques, par exemple, cf l'exemple fictif entre Roméo et Juliette sur le site de Txto), un tel service pourrait effectivement s'avérer utile.

En voici la description technique du procédé :

 

 

On se plaît à imaginer les conséquences en terme d'édition d'un tel business, connaissant la recrudescence de «recueils de tweets» qui fleurissent désormais chez les libraires, cf Bernard Pivot encore récemment. Certes, un SMS n'a pas la valeur publique d'un tweet, mais on doit pouvoir trouver sans peine des gens avec une notion très relative de la pudeur. Vous imaginez le potentiel commercial d'un rouleau des meilleurs échanges SMS de Dominique Strauss-Khan ? Certes, Marcela Iacub l'a déjà plus ou moins grillé sur le coup, mais avouez qu'en terme de déballage de la vie intime, ce Txto contient son lot de promesses.

 

> Découvrir le projet sur Kiss Kiss Bank Bank

> Toutes les chroniques Paye ton Projet

Alexandre Hervaud

/ le 23 mai 2013

Commentaires