Paye ton projet : Birdshit, délire arty de James Franco

/ le 29 mars 2013
Paye ton projet : Birdshit, délire arty de James Franco
Avec Paye ton projet, LeMouv.fr se penche sur des projets créatifs prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, un projet arty complètement taré chapeauté par l'hyperactif James Franco.

 

Projet du jour : financer la performance multimédia Birdshit inspiré par Tchekhov, la beat generation et le caca d'oiseau.

Qui est derrière ? Des artistes (musiciens, chorégraphes, étudiants) new-yorkais parrainés par un certain James Franco.

 

L'objectif : récolter 30 000 dollars avant le 5 avril 2013 via le site Indiegogo.

 

Avez-vous lu le dernier numéro du magazine Snatch avec James Franco en couverture ? Vous devriez. Vous y apprendriez -si ce n'était pas déjà le cas- à quel point le gaillard est polyvalent et passionné, adepte du grand écart aussi du côté filmographie (et vas-y que je passe du blockbuster déceveant Le Monde Fantastique d'Oz à la production d'un documentaire sur un site web sado-maso) que dans sa vie perso (Franco est inscrit à une pelletée de cursus universitaires, et lui-même intervient de temps à autre comme formateur).

 

 

Avec un tel pedigree, on ne s'étonne même plus de voir son nom brandi tel une caution arty pour justifier (et faire parler) des projets les plus improbables, à l'image de celui qu'on vous propose de soutenir aujourd'hui sur Indiegogo : le bien nommé Birdshit, qui signifie comme chacun le sait "merde d'oiseau" (interlude making-of : gros débat interne sur l'opportunité d'une blague à base de "Henry Guano"). Le financement participatif de ce projet (qui sera montré le 7 avril au MoMA PS1, musée d'art contemporain new-yorkais) doit servir à boucler un budget mis à mal par le départ imprévu d'un sponsor.

 

Mais d'abord, Birdshit, c'est quoi ? Rien de plus qu'une performance multimédia combinant théâtre, danse, projection vidéo, musique enregistrée et musique jouée en live, ainsi que «divers éléments de surprise». Tout simplement. James Franco est en quelque sorte le parrain de la chose, conçue par la musicienne Nina Ljeti (qui dessine par ailleurs des vagins rigolos) et la chorégraphe Chloe Kernaghan assistée de divers étudiants de la NYU. C'est le moment d'en découvrir l'improbable teaser, qui se termine sur une vision de James Franco accompagnée d'une dame toute droit sortie d'un casting pour Blue Velvet 2 :

 

 

Birdshit se veut inspirée de La Mouette, la pièce de Tchekhov et le poème Kaddish d'Allen Gisberg, le fameux beatnik incarné par un certain James Franco dans Howl. On va pas faire style "on connaît très bien ces deux œuvres majeures et vous en parler en pompant Wikipedia", parce qu'on fait plutôt partie des gens incultes qu'une bonne giclée de fromage blanc sur la tronche suffit à divertir.

 

> Découvrir le projet sur Indiegogo

> Toutes les chroniques Paye ton Projet

Alexandre Hervaud


 

/ le 29 mars 2013

Commentaires