Paye ton projet : Billy the Kill, souvenirs de Myspace

/ le 08 février 2013
Paye ton projet : Billy the Kill, souvenirs de Myspace
Avec "Paye Ton Projet", LeMouv.fr se penche sur des projets créatifs prometteurs qui ont besoin de vous ! Grâce aux plateformes de financement participatif de France et du monde entier, vous pouvez les soutenir. Et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, on cause pop indé.

 

Projet du jour : la finalisation de An open book with spelling mistakes, troisième album de Billy The Kill.

Qui est derrière ? Billy The Kill, donc, jeune songwriter français signé chez les labels indépendants Kicking records et Smalltones Records.

L'objectif : récolter 1200 euros avant le 11 mars 2013 via le site Kiss Kiss Bank Bank

Il est facile de se sentir perdu dans les rubriques "musique" des sites de crowdfunding, celles-ci étant généralement bien remplies (et vas-y que je te demande des sous pour enregistrer mon clip, pour financer ma tournée, etc.), sans pour autant que le nom des projets évoque quoi que ce soit à l'internaute lambda. Rien de surprenant là dedans : si les groupes et artistes concernés étaient signés dans de gros labels, l'étape financement participatif ne serait sans doute pas nécessaire.

Fouiner dans ces propositions musicales rappelle donc l'époque où l'on découvrait des formations semi-amateurs en sautant de Myspace en Myspace, lâchant par-ci par là un petit "thanks for the add / merci pour l'ajout" de rigueur. D'ailleurs, l'artiste qui retient aujourd'hui notre attention, Billy the Kill (à ne pas confondre avec un groupe belge homonyme ou les célèbres bouffeurs de champis) a toujours un profil Myspace, mais c'est plutôt du côté de sa page Bandcamp que l'on conseille d'aller faire un tour. On peut y entendre deux prometteurs morceaux tirés du futur album (An open book with spelling mistakes) de cet amoureux de "power-pop 70's, indie folk et rock alternatif US". Voici un aperçu de la chose, avec le titre Somewhere in my mind :


Si d'aucuns pourraient penser que le Billy the Kill en question débute dans le milieu, il n'en est rien puisqu'il a déjà deux albums sous le coude, le dernier Joy, Sex and War (tout un programme) sorti en 2009 étant d'ailleurs disponible sur les plateformes de streaming. Sur la biographie que propose son label Smalltones Records basé près d'Angoulême, on découvre qu'il a roulé sa bosse en jouant un peu partout en France dans diverses formations, notamment les pêchus Billy Gaz Station, comme guitariste. Là encore, il est question d'un groupe plus habitué aux fanzines qu'aux couvertures de la presse nationale, aux caves qu'aux Vieilles Charrues. Pas plus mal.

Couverture de l'album 
 
Raison de plus pour partager ici l'effort de ce chanteur multi-instrumentaliste fan de Big Star et Paul McCartney qui travaille principalement seul, et qui décrit son prochain album comme «dix titres de folk indie rock aux consonances power pop et aux accents parfois bluesy». Le soutien via Kiss Kiss Bank Bank (qui a déjà attiré une quarantaine de donateurs) servira à payer le mix et le mastering de la chose.



> Découvrir le projet sur Kiss Kiss Bank Bank.

 

> Toutes les chroniques Paye ton projet

Alexandre Hervaud

/ le 08 février 2013

Commentaires