Patrick Dempsey, dernière star des 24h du Mans

Par Augustin Arrivé / le 09 juin 2015
Patrick Dempsey, dernière star des 24h du Mans
Samedi 13 juin démarrera la 83e édition de la célèbre course automobile sarthoise. Autour des pilotes professionnels s'élancera la star de "Grey's Anatomy", dernier d'une longue série d'étoiles du bitume.

 

Ce sera sa quatrième participation cette année. Patrick Dempsey, aka le docteur Shepherd dans Grey's Anatomy, fait presque partie des meubles sur le circuit du Mans. Passionné de sports auto, il est désormais le principal canasson de sa propre écurie, Dempsey-Proton Racing, affiliée à Porsche et engagée dans le Championnat du monde d'endurance. Pas encore de podium mais ça ne saurait tarder. En 2013, il a fini quatrième dans sa catégorie.

 

 

Avant lui, de nombreuses personnalités se sont frottées aux 24 heures. Il y eut Fabien Barthez l'an dernier. Le gardien de but des Bleus, champion du monde de foot en 1998, a servi de panneau publicitaire humain pour Ferrari, dont il pilotait la 458 Italia GT2. Il n'a pas démérité mais avec une 27e place au classement final, on pense qu'il lui reste une marge de progression.

Et encore, il est arrivé devant David Hallyday (29e cette année-là sur sa Porsche d'Imsa-Matmut). C'est en Porsche également que Paul Newman termina l'édition 1979. Mais l'acteur de La tour infernale et des Sentiers de la perdition n'a pas fait les choses à moitié : il a remporté sa catégorie et a fini deuxième au général.

 


Paul Newman pilote Porsche aux 24h du Mans... par ina

 

Il aurait pu légitimement camper le rôle principal du long-métrage Le Mans, consacré à la course en 1971. Le personnage de Michael Delaney, pilote rescapé d'un grave accident et qui revient pour la première fois en compétition sur le circuit, sera finalement campé par Steve McQueen, autre passionné des moteurs (il collectionnait des voitures de sport). Mais la frilosité des assurances empêchera le dit Steve de participer réellement à la course : les plans dans lesquels il apparaît seront tournés au cœur de l'été.

 

 

L'ancien premier ministre, député LR de Paris et enfant du pays, François Fillon, s'est également aligné deux fois au départ, mais pour la compétition "Classic", organisée une année sur deux au mois de juillet avec uniquement des véhicules de collection. En général, il ne donne pas cette précision, ça fait plus chic. Pour info, il pilotait en 2003 une Ferrari 250 GTB et en 2006 une Alpine A220. Après une pause le temps de son mandat à Matignon, il est retourné sur le bitume sarthois en juillet 2012 (mais pour les essais seulement).

 


François Fillon en pilote au Mans Classic par lemainelibre

 

Enfin, signalons la participation en 1980 du comédien Jean-Louis Trintignant (Un homme et une femme, Ma nuit chez Maud...), neveu de Maurice Trintignant qui avait remporté l'édition 1954 et était devenu l'année suivante le premier français à remporter un grand prix de Formule 1 (à Monaco). Jean-Louis ne répètera pas l'exploit de son tonton : sa Porsche 935 glissa sur la pluie et il sera obligé d'abandonner après 17h de parcours.

 

 


 

Crédit photo : Cc FlickR David Merrett

 

Par Augustin Arrivé / le 09 juin 2015

Commentaires