Pas de paix, pas de chocolat

Par Marie Moglia / le 01 août 2014
Pas de paix, pas de chocolat.
Le 30 juin dernier, des Sud-Coréens ont pris une belle initiative à l'égard de leur voisin du Nord: leur expédier par ballon 350 kilos de chocolat.

Ils étaient environ 200 le 30 juin dernier : des Sud-Coréens et des réfugiés Nord-Coréens se sont rassemblés pour un évènement insolite. Ils ont réuni 350 kilos de biscuits au chocolat, des Choco Pies, qu'ils ont emballé dans des sacs plastiques attachés à 50 énormes ballons. Le but ? Les expédier vers la Corée du Nord. Curieux colis qu'ils ont relâchés dans un parc proche de la ville de Paju.

Il s'agissait d'un acte totalement pacifiste pour exprimer un sentiment d'opposition au régime Nord-Coréen de Kim Jong-un, qui aurait banni ces petites douceurs chocolatées que sont les Choco Pies.

Crédit photo : ©perry_marco / Flickr

 

Les Choco Pies : bien plus qu'un coeur fondant à la guimauve

Or pour ces deux pays, les Choco Pies sont un peu l'équivalent des Oreo aux Etats-Unis. Le produit est ainsi rentré au Nord via le complexe industriel de Kaesong, géré conjointement avec le Sud. Ces biscuits sont un symbole des relations économiques et culturelles entre les deux Corées.

Ce sont des biscuits qui sont justement produits en Corée du Sud et très populaires en Corée du Nord. Comme l'expliquait au Guardian un spécialiste du pays, Andrei Lankov:

Choco Pies are an important mind-changing instrument. It has become a symbol of South Korean prosperity – and North Koreans read it.


"Les Choco Pies sont un instrument important pour le changement de mentalité. [Le biscuit] est devenu un symbole de la prospérité de la Corée du Sud - que les Nord-Coréens ont perçu."

Preuve de ce "changement d'état d'esprit", des ballons similaires avaient déjà été utilisés par les Sud-Coréens pour expédier des DVD en Corée du Nord.

Crédit photo : Yonhap/EPA

 


 

(via The Guardian)

Images d'accueil: ©Ahn Young-joon/Associated Press

Par Marie Moglia / le 01 août 2014

Commentaires