Paint It Black : la nouvelle oeuvre street art engagée de Shepard Fairey

Par Marie Aubert / le 17 juin 2015
Paint It Black : la nouvelle oeuvre street art engagée de Shepard Fairey
Le street artiste s'est installé en Allemagne le temps d'un graff. Engagé politiquement, comme lors de la campagne d'Obama en 2008, Shepard Fairey propose une peinture satirique sur l'or noir qui coule dans les poches des politiques. Un travail intéressant !

Le célèbre street artiste, Shepard Fairey, a posé ses valises en Allemagne ! Ses bagages étaient sûrement remplis de bombes, peintures et autres pochoirs : le graffeur a réalisé un travail engagé dans les rues de Munich.

Invité par le crew Positive Propaganda, Shepard Fairey s'est dit très inspiré par le légendaire morceau Paint It Black des Rolling Stones. A cela, l'artiste a rajouté un engagement certain face aux politiques énergétiques menées par l'occident.


Le graffeur n'a pas manqué de rajouter un sloggan teinté d'ironie :"Cover it all oil-based policy" soit "Enduire les politiques de cette huile".

Shepard Fairey s'en prend au prétrole et à la toute puissance des Etats-Unis, son pays d'origine. Selon ses mots, l'or noir serait à l'origine de la décadence de notre société.

 

 

L'artiste a soutenu Obama


Rappelons tout de même que le graffeur avait soutenu Barack Obama en 2008. Shepard Fairey était à l'origine des affiches "Vote" et "Change". Le futur président avait même tenu à remercier l'artiste pour son soutien

Je veux vous remercier d'avoir utilisé votre talent au service de ma campagne. Vos messages politiques ont encouragé les Américains à croire qu'ils pouvaient changer le statu quo. Vos images ont un effet profond sur les gens, qu'elles soient vues dans une galerie ou sur un panneau indicateur. C'est un privilège pour moi d'avoir été l'objet de votre travail d'artiste et une fierté d'avoir eu votre soutien.


 

On ne sait, cependant, pas si Shepard Fairey a soutenu Obama pour la campagne de 2012.

 

La campagne Obey Giant

 

Avant de rencontrer le succès, de graffer les murs du monde entier et d'exposer dans toutes les villes possibles et imaginables, Shepard Fairey était étudiant en art et illustration. 

C'est lors de ses études qu'il a crée les stickers "André the Giant Has a Posse". Par la suite, cette private joke est devenue une véritable campagne rebaptisée "Obey Giant".

Aujourd'hui, la campagne est célèbre dans le monde entier et le soutien de l'artiste à Obama a également mis en lumière son travail pour en faire un graffeur mondialement reconnu.

 


Crédit photo : Shepard Fairey

 

Par Marie Aubert / le 17 juin 2015

Commentaires