On vous promet un bon gros Rhume

Par Augustin Arrivé / le 08 janvier 2014
On vous promet un bon gros Rhume
Ils s'appellent Rhume et ils sont en pleine forme. Ils l'ont prouvé sur scène aux dernières Trans Musicales de Rennes, même si leur préférence va aux enregistrements studio. Le Mouv' vous présente le duo, en pleine préparation d'un deuxième album.

 

Corinne Pélissier, de la rédac' du Mouv', prend bien soin d'elle : elle écoute Rhume. Portrait en cliquant ci-dessous :

 

On les avait croisés aux Trans Musicales de Rennes, il y a quelques semaines. Le thermomètre affichait -1°C sur l'Ille-et-Vilaine. Mais ça ne nous dérangeait pas, honnêtement, de nous choper un coup de Rhume. D'autant que ces deux copains, lancés par le succès de Fauve (même s'ils n'en revendiquent pas la filiation), ont de fortes chances d'aller loin.

 

Achtung ! La cymbale de Rhume va s'en prendre une bonne ! © Augustin Arrivé

 

Les textes, scandés (parfois criés) sur un flow électrique, sont d'une noirceur de jais. Pollution aux hydrocarbures ("ils creusent plus fort jusqu'à déterrer les morts"), malaise des quartiers ("CRS, jeunes de banlieue, même coupe de cheveux") ou mortalité automobile ("sur le bord de la route, les arbres sont pleins de sang"), le duo n'est pas là pour vous faire plaisir. Les Rhume vont vous secouer. "Espèces de Mireille Mathieu de maintenant", jettent-ils, sur BBF Expulsés, à la tête de la nouvelle chanson française.

 

Un Laurent + un Maxime = un Rhume en interview sur Le Mouv' © Augustin Arrivé

 

Si vous n'étiez pas à Rennes, c'est bien dommage : leurs concerts ne sont pas si fréquents. Pas facile d'organiser les emplois du temps quand l'un vit en Corrèze et l'autre en Saône-et-Loire. Maxime et Laurent ont réalisé leur premier album via internet, en s'envoyant leurs travaux respectifs, le soir, en sortant du boulot. Ca a pris des années, forcément. Mais pour boucler la boucle, ils proposent aujourd'hui le résultat gratuitement sur la toile. Cliquez ici.

 

 


Photo de couverture : pochette du premier album éponyme de Rhume


Par Augustin Arrivé / le 08 janvier 2014

Commentaires