Oasis, vingt ans déjà

Par Augustin Arrivé / le 26 février 2014
Oasis Oasis oh ! Vingt ans déjà !
Le groupe des frères Gallagher fête ses vingt ans. Séparés depuis 2009, ils vont malgré tout souffler leurs bougies : un site anniversaire vient d'être créé sur le net, et ils annoncent ce mercredi la ressortie de leurs premiers albums en version enrichie et remastérisée.

 

What's the story ? Bah écoutez Augustin Arrivé, il vous explique tout :

 

Liam et Noel avaient laissé un curieux message sur leur page facebook. Une date, une heure et une adresse web, inscrites sur une série de vieilles photos. Les fans espéraient déjà la reformation d'Oasis. Rendez-vous était donc pris ce 26 février à 9h A.M. :

 

 

Finalement, de reformation il n'était pas question. Mais le premier album d'Oasis a vingt ans, et étant donné ce que le groupe a représenté en son temps dans le monde de la musique, impossible de faire l'impasse sur pareil anniversaire. Ce matin, la bande a sorti l'artillerie lourde, lançant un impressionnant site d'archives tout en annonçant la ressortie dans l'année des trois premiers albums d'Oasis en version remastérisée, accompagnés d'inédits.

 

Spot TV pour la sortie de "Definitely Maybe" (en 1994), qui réapparaît aujourd'hui sur Oasisinet.com

 

Pour respecter la chronologie, c'est Definitely Maybe qui ouvrira le bal le 19 mai. Il contiendra, entre autres, des enregistrements parisiens de Live Forever et Up in the Sky, un live d'I am the Walrus joué avant même la sortie du disque et une démo de Half The World Away captée à l'arrache dans une chambre d'hôtel de Tokyo. Au total, deux CD inédits en plus de l'original rénové. A moins que vous préfériez le vinyle, ou le luxueux pack rempli de goodies.

 

Couvertures de magazines millésime 1994 exhumées par Oasisinet.com

 

Sur le site, vous avez accès à une mine d'or. De vieilles coupures de presse (bien sélectionnées, comme il se doit), des vidéos (concerts, clips, interviews, publicités), un récit de l'enregistrement du disque, que le magazine Time Out qualifiait à sa sortie de "fusion vigoureuse, urbaine et bruyante de tous les meilleurs sons indés de ces quinze dernières années relevé d'un puissant coup de pied nineties". La journaliste avait du flair.

 

Itw pour la télé suédoise ZTV, au Hultsfred Festival, en août 1994, à retrouver sur Oasisinet.com

 

A des journalistes suédois qui les interviewaient au milieu d'un festoche, cet été 1994, Liam confiait sa devise, "Let's go and have the world", tandis que Noel crânait : "si vous ne pouvez pas être le meilleur groupe du monde et vendre 60 millions d'albums, ça sert à quoi de monter un groupe ?" A peine découverts et déjà humbles. Le style Oasis s'apprêtait à décoller.

 

Liam Gallagher et Robbie Williams, partenaires de défonce, archive de 1995 sur Oasisinet.com

 

Apprécions enfin l'effort : le wall of fame n'oublie pas de saluer tous les musiciens qui se sont fait virer par les Gallagher au fil du temps. Mention spéciale au moustachu Matt Deighton qui a tenu moins d'un an, en remplacement de Noel qui s'était déjà barré, épuisé par son frère.

 

Visitez le site anniversaire du groupe en cliquant .

Alan McGee, l'homme qui révéla Oasis, était l'invité de Charline Roux et Nico Prat dans Pop-Corn la semaine dernière. Interview à réécouter ici.

Et Liam Gallagher au micro de Francis Viel, c'est par là.

 


 

Photo de couverture : pochette de l'album Definitely Maybe © Creation Records, 1994

 

Par Augustin Arrivé / le 26 février 2014

Commentaires