"Nymphomaniac" interdit aux mineurs

Par Augustin Arrivé / le 06 février 2014
"Nymphomaniac" interdit aux mineurs
Le deuxième volet du diptyque sulfureux de Lars Von Trier vient d'être interdit en salles aux moins de 18 ans. Une décision du tribunal administratif de Paris qui devrait finir d'enterrer l'exploitation ciné du film.

 

Pour les adolescents, voilà qui s'appelle un coitus interruptus. Le jeune garçon ou la jeune fille de 16 ans qui se serait égaré à aller voir Nymphomaniac volume 1 le mois dernier en salle et qui espérait pouvoir mater la suite ce week-end devra y renoncer. Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a décidé ce jeudi d'interdire ce Volume 2 aux mineurs. "Cette interdiction prend effet immédiatement", précise le communiqué du distributeur, sans plus de précision.

 

Nymphomaniac, volume 2, de Lars Von Trier (extrait) © Films du Losange, 2014

 

Les scènes de sexe SM infligées par Lars Von Trier sont trop explicites, trop violentes. Peu de gens y auront goûté : le premier opus n'a pas réuni 100.000 spectateurs en un mois, et le second affiche 34.000 entrées pour sa première semaine d'exploitation. Cette décision de justice risque de condamner ce film à la seule VOD : non seulement les ados ne peuvent plus entrer dans les cinémas, mais surtout de nombreux propriétaires de salles risquent de déprogrammer le long-métrage précipitamment.

 

Le cul au cinéma, un filon inépuisable. On en avait parlé ici.


Photo de couverture : image promotionnelle de Nymphomaniac, de Lars Von Trier © Films du Losange, 2014

 

Par Augustin Arrivé / le 06 février 2014

Commentaires