Nuits Sonores : Lyon l'insomniaque !

/ le 10 mai 2013
NUITS SONORES : LYON L'INSOMNIAQUE !
Lyon bat au rythme de NUITS SONORES. 80000 personnes sont attendues pour la 11e édition de ce festival électro de référence. Une programmation pointue, saupoudrée de têtes d'affiches avec une envie tenace de défricher. Le Mouv' est sur place.

 

Nuits sonores entre dans sa deuxième décennie en gardant sa philosophie, son urbanité et surtout l’intransigeance de sa programmation.

Le Mouv' sera en direct de Lyon ce soir dès 22h avec un Laura Leishman Project bien spécial... Quelques surprises sont déjà à découvrir par ici.

 

Usines Brossettes, à Lyon, rhabillées pour les Nuits.

 

Un festival urbain, sans concession, NUITS SONORES n'a jamais caché sa source d'inspiration : le festival SONAR, à Barcelone.

Avec une programmation riche, l'événement lyonnais laisse toute la place aux jeunes pousses, grands DJ's de demain (Sinjin Hawke, Nosaj Thing), comme aux nouvelles stars (AlunaGeorge, Disclosure) et aux stars confirmées (Carl Cox, Laurent Garnier, Mos Def).

Le tout dans un décor d'usines et de friches industrielles. Voire en plein centre-ville de Lyon, sur les quais, dans les jardins....partout !

 

Le but de NUITS SONORES, c'est aussi de sillonner la ville de Lyon, faire vibrer chaque bar, chaque club . Il faut tordre le coup à cette réputation de cité bourgeoise, et endormie.

NUITS SONORES prouve chaque année que Lyon peut faire une très belle insomniaque, fêtarde et musicale en rassemblant 80 000 personnes sur 5 jours. 

 

Chose rare, Carl Cox et Laurent Garnier ont partagé la scène, devant une foule hystérique. Un session "boum-boum" comme les aime Joschka Fischer (!), grande figure de la politique allemande, de passage à Lyon.  

Reportage de Benjamin Illy aux Subsistances, haut-lieu des Nuits Sonores.

 

Une prière pour voir Carl Cox et Laurent Garnier partager les platines.

 

Temps fort de NUITS SONORES : la soirée Pedro Winter, célèbre DJ-producteur, patron du label Ed Banger. Le premier soir il a eu carte blanche pour composer l'affiche de la grande scène des Usines Brossettes. Résultat, une programmation qui casse les barrières, du hip-hop, à l'électro, en passant par le rock : Boston Bun, AlunaGeorge, Breton, SBTRKT et Yasiin Bey aka Mos Def, la légende du rap new-yorkais !

Pedro Winter, direct sur France Inter, pas loin de la scène.

 

NUITS SONORES n'oublie par les festivaliers parfois aussi parents. Comme les enfants c'est pas pratique pour aller se remuer sur le dancefloor pour les soulager a été crée MINI-SONORE. Une garderie très spéciale...

 

Apéro sonore et gratuit entre deux barres d'immeubles, avec 1500 fêtards.

Surtout continuer a danser !


Vraie question...

 

Texte, photos, reportages : Benjamin Illy

 

 

/ le 10 mai 2013

Commentaires