#NotInMyName, un hashtag de révolte contre le jihad

Par Augustin Arrivé / le 23 septembre 2014
#NotInMyName, un hashtag de révolte contre le jihad
L'islamisme n'est pas l'islam. C'est l'évidence qu'ont voulu rappeler des internautes musulmans en tweetant une photo d'eux accompagnée de ce hashtag, "NotInMyName" ("pas en mon nom"). Message adressé aux jihadistes qui prétendent combattre pour Dieu.

 

Un Français a été pris en otage lundi soir en Algérie par les Soldats du Califat, une branche de Daesh, l'organisation de l'Etat Islamique. Les terroristes menacent de l'assassiner si Paris ne se retire pas de la coalition internationale engagée en Irak. Le quai d'Orsay a affirmé qu'un tel groupe terroriste ne pouvait pas "infléchir la position de la France".

Nouvelle menace, nouvelles barbaries, qui choquent la communauté musulmane occidentale. Sur Twitter, de nombreux musulmans britanniques ont tenu à faire savoir qu'ils ne se reconnaissaient en aucun cas dans l'attitude des islamistes, qui prétendent pourtant agir au nom du même dieu. Le hashtag #NotinMyName recense déjà des centaines, des milliers de messages d'indignation, parfois accompagnés de photos. Le phénomène, né au Royaume Uni, se propage au reste du monde :

 

 

 

 

 

L'action est relayée par l'ONG Active Change Foundation qui milite pour l'intégration et la cohésion entre les communautés. Pas encore de réel équivalent francophone. Le hashtag #PasEnMonNom est bien faiblard. Et on doute fort que l'initiative change quelque chose à l'action de ces groupes. Mais ça évitera peut-être à certains de sombrer dans des amalgames grossiers.

 

Traquez les terroristes islamistes sur Google Maps. Explications par ici.


Photo de couverture : capture d'écran du spot YouTube de l'Active Change Foundation © ACF, 2014

 

Par Augustin Arrivé / le 23 septembre 2014

Commentaires