Niska : sa danse du "charo" dans FIFA 16 ? [vidéo]

/ le 01 septembre 2015
Niska : un nouveau freestyle et le "charo" peut être dans FIFA 16 ?
Niska continue de mettre la pression sur le rap français avec un nouveau freestyle "Boug Mwen". Sa danse, le "Charo", continue aussi de se propager jusqu'aux stades de foot.

Niska, c'est un nom incontournable du rap français depuis quelques mois. Originaire de l'Essone et apparu sur le devant de la scène en 2015, ses vidéos ont été vues des millions de fois sur YouTube et ses gimmicks sont repris par tous les fans de rap français.

Des titres comme Maître Simonard, Carjack Chiraq, Freestyle PSG  et Charlie Delta Charlie ont suffit à imposer le jeune rappeur comme l'un des leaders de la nouvelle génération en France. Les labels se sont vite pressés de lui faire la cour et c'est finalement Millenium Barclay / Universal qui a réussi à le signer.

Avant la sortie de sa mixtape Charo Life, prévue le 2 octobre prochain, Niska a décidé de faire patienter ses fans avec un nouveau freestyle tourné sur l'ile de la Martinique pour le titre Boug Mwen qui signifie "mon pote" en créole.

 

Un titre qui s'inscrit dans la lignée de ses précédentes sorties : énergique et avec des gimmicks qui rentrent dans la tête.

En prémices du morceau, Niska annonce qu'il sortira Ochoa, le nouvel extrait de Charo Life, à la même date que la pré-commande de la mixtape, le 11 septembre prochain.

 

Le charo dans les stades

Récemment, dans un entretien accordé à 20 Minutes, Niska a évoqué le fait de voir Blaise Matuidi, le joueur du PSG, célébrer ses buts en faisant le "charo". Il s'est dit flatté et heureux de cette marque de reconnaissance. Lorsque le journaliste lui demande si cette célébration pourrait devenir la signature de Matuidi, voici ce que le rappeur répond :

Ça serait bien. Espérons même qu’ils l’intègrent dans Fifa 16. Moi, je vise loin.


 

Réponse le 24 septembre 2015, à la sortie du jeu...

 


 

Crédit Photo : Capture d'écran YouTube

Plus d'infos sur Niska, ici.

/ le 01 septembre 2015

Commentaires