Nemir fait le bilan dans le groovy et hyper mélodieux "Ça Sert" [vidéo]

Par Ronan Jacq / le 25 janvier 2018
Nemir fait le bilan dans le groovy "Ça Sert" [vidéo]
Frisson musical !

Cinq années après un premier projet (EP) intitulé Ailleurs qui a retenu l'attention du public avec des hits en pagaille, l'impertinent prodige de Perpignan revenait récemment avec le titre Des Heures (1er extrait de son premier album). Une chanson d'amour enjouée sur une mélodie légère et entêtante, un rayon de soleil printanier qui marquait son retour en force après un long silence radio. 

Nemir semble bel et bien avoir pris place à la table des saveurs à déguster pour 2018 et revient ce vendredi 26 janvier avec le titre Ca Sert, deuxième extrait de son album à venir. Un morceau produit par Enzo Serra, touché par la grâce divine de ce grain de voix éraillé, inimitable.

Initiateur du mi-rappé mi-chanté qui à inonder les ondes depuis lors, son phrasé unique, à la fois technique et fluide, nous fait basculer tout en souplesse dans une douce et relaxante atmosphère, où l'on respire à plein poumons une rare maîtrise de la musicalité des mots.

Celui qui avait eu l'honneur de faire 4 premières parties de la tournée de Stromae en 2014, prend aujourd'hui du recul sur ses expériences, sur ce qui est important et fait le bilan en plein coeur du quartier de Beaugrenelle à Paris. 



Scénarisé, le clip met en image une histoire qui tourne mal. Le rendu visuel est de qualité, la réalisation signée Arnaud Ly Van Manh est soignée et colorée. Avec ce titre où les backs sont assurés par Gros MoNemir nous éblouit de son talent, de son charisme, et risque fort de faire des émules dans le game.

"J'fais des effors ; dans ma tête ; J'me répète : Faut les baiser fort
       On est beaucoup trop déter' pour se laisser faire, y'a qu'pour les frères que j'ai d'la ce-for"  


 

 


Crédit photo : Arnaud Ly Van Manh

+ de Nemir sur Mouv'

Par Ronan Jacq / le 25 janvier 2018

Commentaires