Mouv' In Europe : l'Irlande du Nord face au Brexit

Par Sébastien Sabiron / le 26 juin 2016
Mouv' In Europe : l'Irlande du Nord face au Brexit
L'Irlande du Nord a voté pour le maintien dans l'UE, à plus de 55%. Un vote pro-européen qui marque une rupture avec le reste du Royaume Uni. Quel avenir pour cette province britannique ? Quelles craintes, quels espoirs pour les jeunes ? Mouv' vous emmène à Belfast.

C'est le symbole d'un Royaume désuni. D'un coté, l'Angleterre et le Pays de Galles, qui ont voté pour le "out". De l'autre, l'Ecosse et l'Irlande du Nord, qui ont montré leur volonté de rester dans l'Union Européenne. 

> Mouv' vous emmène en balade nord-irlandaise. Suivez ci dessous notre road-tweet dans les rue de Belfast :


 

L'Irlande du Nord représente à peine 6% du territoire du royaume. Dès l'annonce du "Brexit", les nationalistes nord irlandais demandaient un vote sur la réunification de l'île. Car la République d'Irlande (au sud) ne fait pas partie du Royaume Uni. Elle reste donc la seule attache des Nord-Irlandais avec l'UE.

CC Wikimedia Commons


Avec le Brexit, la frontière entre les deux Irlande pourrait être fermée. Une catastrophe pour l'économie nord-irlandaise, appuyée sur les échanges commerciaux au sein de l'Union. Une source d'inquiétude pour les jeunes : moins d'échanges universitaires, une mobilité plus compliquée, une expatriation plus difficile. 

 


 

Image d'illustration : © Sébastien Sabiron / CC Flickr William Murphy

Par Sébastien Sabiron / le 26 juin 2016

Commentaires