Mort de Joe Cocker : l'air-guitar en air-deuil

Par Augustin Arrivé / le 23 décembre 2014
L'air-guitar en deuil
Joe Cocker n'est peut-être pas le premier à avoir jouer de la guitare sans guitare, mais il est l'homme qui a popularisé, à Woodstock, cette discipline étrange, aujourd'hui pratiquée par de vrais spécialistes.

 

C'était un dimanche d'août 1969. John Robert Cocker, rebaptisé Joe depuis qu'il harangue les foules, arrive en hélicoptère au milieu d'un champ de boue puis monte sur scène, défoncé comme un seul homme. Devant la foule de Woodstock, il se met à mimer un synthétiseur puis une guitare. Déchaîné, il fait voler ses rouflaquettes sans jouer la moindre note. Le public découvre l'air-guitar.

 

Extrait de "Woodstock" de Michael Wadleigh © Warner, 1970

 

Trois décennies plus tard, des Finlandais inventent les championnats du monde d'air-guitar. Depuis 1996, ils consacrent tous les ans, vers la fin du mois d'août, le meilleur mime du monde. Cette année, c'est une femme, elle est Japonaise, se fait appeler Seven Seas, et elle doit être très forte aux cours de cardio de sa salle de gym.

 

Nanami Nagura aka Seven Seas, championne du monde 2014 d'air-guitar © World Air Guitar

 

Chez nous il existe désormais un championnat de France, une fédération française et un grand artiste du genre, Gunther Love, leader des Airnadette.

 

 

Sélection non-exhaustive des meilleures performances mondiales :

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, évidemment, c'est un concept qui peut se décliner avec n'importe quoi. Le groupe de Youtubeurs Air Gaming s'en étaient faits les spécialistes :

 

 

 

Ne faites pas semblant de ne pas rigoler.

 

Hommage à Joe Cocker sur Le Mouv'. Cliquez par ici.

Photo de couverture : Cc FlickR Oscar Vilaplana

 

Par Augustin Arrivé / le 23 décembre 2014

Commentaires