Michel Gondry dessine Noam Chomsky

Par Augustin Arrivé / le 29 avril 2014
Michel Gondry dessine Noam Chomsky
Le réalisateur génial revient à ses envies documentaires, trois ans après "L'épine dans le coeur". Cette fois, Michel Gondry propose une réflexion en dessin animé sur les théories du philosophe américain Noam Chomsky, spécialiste en linguistique.

 

La première fois qu'on en avait entendu parler, c'était il y a près de trois ans. Michel Gondry, en pleine promo du film de super-héros The Green Hornet, révélait qu'il préparait un documentaire sur Noam Chomsky, immense linguiste américain et figure de la pensée de gauche du XXe siècle. "J'espère l'avoir fini avant de mourir, ou avant qu'il meure, ou avant que le monde disparaisse."

 

Is the Man Who is Tall Happy ?, bande annonce du docu animé de Michel Gondry © Partizan films, 2013

 

Pendant plusieurs semaines, le réalisateur s'était entretenu avec le philosophe. Leurs discussions traitaient de la construction du langage, thématique-phare de Chomsky. A travers ce travail, il s'agissait aussi d'évoquer l'hérédité et la transmission, un univers que connaît bien Gondry (L'épine dans le coeur, portrait de sa tante institutrice, ou Human Nature, sur la socialisation d'un enfant sauvage, ne parlaient pas d'autre chose).

Je n'ai pas la sensation d'avoir un niveau de compréhension supérieur au spectateur moyen, donc je me dis que si je comprends ce que Noam Chomsky dit, le réalisateur comprendra.


 

Pour mener à bien le projet, Michel Gondry délaissait sa caméra pour un simple magnétophone. "Je ne l'ai filmé qu'à de rares occasions, la plupart du temps je l'enregistrais. Et toutes les nuits, je dessinais des animations en rentrant chez moi." Le résultat sera visible en salle ce mercredi 30 avril. Ce graphisme rend le résultat volontairement ludique. Interrogé lundi par Charline Roux, Michel Gondry expliquait :

J'aime la science et je trouve qu'il n'y a pas tellement de choses rigolotes sur le sujet. L'art est plutôt associé à la littérature qu'à la science.


 

La bande annonce rappelle les premiers courts-métrages amateurs du cinéaste (Un joyeux Noël, My brother's 24th birthday...) et ceux qu'il s'est toujours amusé à bricoler depuis, comme cette Histoire de l'univers, réalisée pour la réouverture du Forum des Images :

 

L'Histoire de l'univers, par Michel Gondry © Partizan films, 2008 

 

Noam Chomsky à Occupy Boston, 2011

Is the Man Who is Tall Happy ?, traduit en français par le simple Conversation animé avec Noam Chomsky n'est peut-être pas de tout repos. Le réalisateur compare son héros à Isaac Newton ou Albert Einstein, mais il fait de son mieux pour nous tenir la main, nous guider en dessins dans ce monde passionnant du langage.

 

"L'apprentissage découle du questionnement", explique le linguiste. "La vision, par exemple, ce n'est au fond qu'une stimulation de la rétine, mais on y ajoute toute une interprétation intellectuelle. On peut voir le monde comme un simple assemblage d'arbres, de chiens, de rivières, mais ce qui intéresse l'être humain, c'est de comprendre les interactions entre ces éléments."

 

Michel Gondry en interview dans Pop Corn, c'est par là.

Michel Gondry était venu présenter The We and the I l'an dernier au Mouv'. Réécoutez cet entretien dans Plan B, avec Frédéric Bonnaud. C'est ici.

Quant à son dernier film, L'écume des jours, on en avait parlé dans la Matinale. C'est par.

 

Par Augustin Arrivé / le 29 avril 2014

Commentaires