MGMT : Musique Génératrice de Moments Tripants

/ le 08 octobre 2013
MGMT : Musique Génératrice de Moments Tripants
A la veille de leur passage à l'Olympia, les new-yorkais de MGMT nous ont offert un concert privé hier soir sur le Mouv'. Trois quart d'heure d'évasion et d'envolées psychédéliques. A l'image de leur troisième album lumineux et planant.


On les a découverts en 2007 avec Oracular Spectactular, premier album pétri de tubes et manifeste d'une pop music réinventée. Deux ans plus tard, Congratulations, moins immédiat et plus complexe que son prédécesseur, marquait la volonté du duo de ne pas tomber dans la facilité, quitte à dire "merde" aux charts.

Andrew VanWyngarden au premier plan © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
 

MGMT revient avec un troisième album éponyme, furieusement psychédélique, qui laisse transparaitre une forme d'appaisement. Très attendus au studio 105 de la Maison de la Radio, le duo (devenu sextet sur scène) ouvre les hostilités avec Time to pretend, comme pour ne pas renier son passé tubesque.

MGMT en concert privé © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
 
Ben Goldwasser © Sébastien Sabiron



Sur scène, les new-yorkais affichent un air concentré. Pas d'effets de manche, pas de postures de rock stars, une sobriété totalement raccord avec l'ambiance intimiste du lieu, à moins de dix mètres du public.
                                                                
Le groupe enchaîne avec Introspection, chansonnette folk aux accents psychédéliques composée en 1968 par l'américain Faine Jade. Un morceau entendu dans le délirant trailer concoté pour la sortie du troisième album.
 
Un passage par The Youth, hymne planant issu du deuxième album puis MGMT revient aux préoccupations du moment : You're life is a lie,  premier extrait pas forcément évident de l'album éponyme, suivi d'Alien Days, aux nappes de synthé distordues qui rappellent le son des rayons lazer dans les vieilles séries de SF.
 
 
 
 
 
 
Dans la salle, les petits veinards invités par le Mouv' se laissent porter par les envolées atmosphériques du combo de Brooklyn. Les projections sur écran géant appuient la tonalité psychédélique de l'ensemble. Lydia, gagnante du concours MGMT, vient jouer de la cloche de vache sur scène (une cloche estampillée "Be Aware", référence éventuelle à Jean-Claude Van Damme.)

MGMT en concert privé © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
 
Le groupe achève son set sur Siberian Breaks et Mystery Disease, deux morceaux qui s'étirent en quatre actes et nous donnent envie de passer le restant de la nuit avec MGMT.

Mais les new yorkais prennent congé du 105, aussi discrètement et poliment qu'ils étaient arrivés. Et sans qu'Andrew VanWyngarden prenne le temps de ranger ses mèches rebelles.
 
Andrew VanWyngarden © Sébastien Sabiron
 
Ce mélange de sobriété et de modestie impose le respect parmi les spectateurs unanimement séduits par cette prestation. A commencer par Marco Prince, l'ex leader de FFF.
 
Cliquez sur le player pour entendre les réactions © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
 
MGMT sera en concert ce mardi à l'Olympia, unique date française au sein de leur tournée européenne. POur prolonger un peu le plaisir et en attendant les vidéos du concert, on vous offre ici quelques photos en plus.

 

 
Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)
/ le 08 octobre 2013

Commentaires