MegaUpload, C'est fini !

Par Gaële Joly / le 21 janvier 2012
MegaUpload, C'est fini !
Les États-Unis ont fermé le site MegaUpload pour violation des droits d'auteur et arrêté ses dirigeants. Aussitôt les Anonymous ont lancé la contre-attaque sur le Net.

 

C'etait l'un des sites les plus visités au monde.

MegaUpload a fermé ses porte hier soir. Le département américain de la justice a décidé d'intervenir sur une décision l'Etat de Virginie. Motif, ce site viole les droits d'auteurs et fait du blanchiement d'argent. Au moins 7 personnes ont été arrêtées en Nouvelle-Zélande, en Allemagne, ou en Slovaquie, dont le PDG Kim Dotcom. Il risque aujourd'hui 20 ans de prison, car selon les autorités américaines, MegaUpload aurait empoché 175 millions de dollars et aurait saisi une vingtaine de voiture de luxe.

Aussitôt sur le net, ça réagit
 
Un quart d'heure plus tard, le groupe de hackers Anonymous attaquait les sites du FBI, du ministère de la Justice américain, d'Universal Music et de l'association professionnelle du disque. Leur plus grosse attaque, à ce jour, avec 5000 participants.

 

 

Sur Twitter, on ne parle que de ça, sous le hashtag #Megapload ou #Opmegaupload. Le directeur technique de MegaUpload, s'est exprimé chez nos confrères du Nouvelobs : "Nous ferons tout pour rouvrir le site et pour que nos utilisateurs puissent récupérer leurs fichiers. C'est notre priorité ". 

Comment les Etats-Unis ont-ils pu bloquer un site à Honk Kong ? Guillaume Ledit, est journaliste chez OWNI.fr

 

Jérémy Zimmerman, est membre de La Quadrature du Net, une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Pour lui, ça ne serait jamais arrivé si l'échange gratuit de fichiers entre internautes était légalisé.

 

La crème de la crème du rap game US joue les premiers rôles dans un spot publicitaire en l'honneur de Megaupload. Parmi eux, Kanye West, Chris Brown, P. Diddy ou encore Will.I.Am

 

 

 

Et cette question du téléchargement sur Internet prendra sans doute toute sa place pendant la campagne présidentielle française. En France Nicolas Sarkozy s'est empressé de réagir. Dans un communiqué, il a fait part de sa satisfaction et justifié la lutte contre le téléchargement illégal et le streaming.

Hier, François Hollande était en déplacement à Nantes à l'occasion des Biennales internationales du Spectacle. Et voilà ce qu'a dit le candidat socialiste à la présidentielle.

Par Gaële Joly / le 21 janvier 2012

Commentaires