MDMA, ecstasy et crystal meth, légalisés accidentellement en Irlande

Par Valentine Letesse / le 11 mars 2015
MDMA, ecstasy et crystal meth, légalisés accidentellement en Irlande
Mardi 10 mars, l’Irlande a légalisé la possession d’une centaine de drogues. Tout à fait accidentellement. A cause d'un bug juridique.

La « Misuse of Drugs Act » est une loi datant de 1977 qui légifère la consommation et l’usage des drogues en Irlande. Ce 10 mars, la Cour d’appel d’Irlande l’a jugée inconstitutionnelle et pour cause : elle a été modifiée de nombreuses fois depuis sa création par les gouvernements qui se sont succédés, sans l’accord du parlement.

Une violation pure et simple de l’article 15 de la Constitution irlandaise, qui a réparée ce manquement à la loi de façon tout à fait maladroite. Puisque depuis le jugement, plus d’une centaine de drogues comme la MDMA, la kétamine ou la méthamphétamine, sont à nouveau autorisées sur le territoire des farfadets et des trèfles à quatre feuilles. Précisons quand même que l’héroïne, la cocaïne et le cannabis eux, sont toujours illégaux, car soumis à des lois plus anciennes. Et constitutionnelles.

Le vilain délinquant pris par les autorités avec deux cachets de MDMA dans les poches aujourd’hui, sera donc en parfaite légalité. Mais pour peu de temps. Le gouvernement irlandais, s’est rendu compte de sa gaffe. Une loi est préparée en urgence pour réparer la bévue. Mais, avec toute la bonne volonté du monde et la super-vitesse empruntée à des super-héros, les administrations juridiques sont… lentes. La nouvelle législation ne pourra alors pas prendre effet avant ce jeudi, minuit. Dealers et narcotrafiquants sont donc tranquille pour encore une petite journée.

 


Crédit Photo : Flickr / C.C / psyberartist

 

Par Valentine Letesse / le 11 mars 2015

Commentaires