Maître Eolas et autres tweets qui tuent

Par Sébastien Sabiron / le 07 octobre 2015
Maître Eolas et autres tweets qui tuent
Condamné pour "injure publique" et "diffamation" après un tweet scatologique, le plus célèbre avocat du web a fermé son compte Twitter. Peut-on tout se permettre dans cette vaste cour de récré numérique ? Revue de détail des plus gros fails en 140 signes.

De Maître Eolas, on ne sait pas grand chose. Avocat pénaliste à Paris, 44 ans, blogueur et twittos acharné. Sur son blog, il questionne, met en perspective, dissèque les rouages de la justice gràce à sa connaissance précise du droit et de la jurisprudence.

Sur Twitter, il tire à vue. Un sniper 2.0, un Batman en robe d'avocat, qui abreuve ses 186.000 abonnés de bons mots et de commentaires grinçants sur l'institution judiciaire, les dérives de la garde à vue et les grands procès.

Batman façon Miyazaki, l'avatar de Me Eolas sur Twitter / Capture d'écran


En mars dernier, Me Eolas nous confiait à quel point l'anonymat sur Twitter encourage le débat et profite à la liberté d'expression :


Mais l'avocat est peut-être allé trop loin dans la liberté d'expression. Le 6 octobre 2015, il est condamné à à 2000 euros d'amende avec sursis et 5000 euros de dommages et intérêts pour "injure" et "diffamation" envers l'Institut pour la justice (IPJ). Cette association très à droite prône notament le durcissement des peines.

En 2012, en pleine campagne présidentielle, Maître Eolas met en doute le million de signatures d'une pétition lancée par l'IPJ. L'avocat enfonce le clou avec ce tweet assassin (exhumé par Vincent Glad), qui lui vaudra condamnation :

 

Aujourd'hui fin de l'histoire, Maitre Eolas a supprimé son compte Twitter. Jusqu'à quand ?


"Je me couche. Avec toi ?", le DM Fail d'Eric Besson

En 2011, l'ex-ministre sarkozyste de l'Industrie intrigue la toile avec un tweet, manifestement destiné à être envoyé en message privé (DM). Son entourage précise que cette proposition coquine émane bien du ministre lui même.

Les internautes cherchent à savoir à qui le message est destiné, l'épouse d'Eric Besson n'étant pas inscrite sur Twitter. 


Raillé pour son "DM Fail", Eric Besson suspend son compte Twitter en 2012, pour le réouvrir début 2015. Cette fois c'est promis, il ne twittera plus à tord et à travers :


Le "multicomptes fail", un grand classique

En novembre 2013, le compte Twitter officiel de Matignon relaie un article du Monde, dans lequel un économiste défend la France, à l'époque malmenée par les agences de notation financière.

Rien d'anormal, sauf que le tweet s'accompagne d'un commentaire : "In da face S&P !". Traduisez "Dans ta gueule Standard and Poor's", la fameuse agence qui distribue les AA + comme des bons points.

    
Il s'agit là d'un "multicompte fail" du community manager de Matignon, qui pensait sans doute tweeter avec son compte perso depuis son smartphone. Le tweet a été supprimé.

Dans un genre bien plus trash, alors que La Vie d'Adèle d'Abdelatif Kechiche triomphe à Cannes en 2013, cinemacanalplus publie ce tweet plein de poésie :

 

Face aux internautes choqués par ce tweet aux accents homophobes, le community manager évoque une "mésentente absolue", sans préciser s'il s'agit d'un fail ou si le tweet est intentionnel. Canal + se fend d'excuses publiques et le tweet est supprimé.

 

 


 


Images d'illustration : CC Flickr Scott Beale / CC Flickr Andrea Eldh

Par Sébastien Sabiron / le 07 octobre 2015

Commentaires