Macklemore & Ryan Lewis délivrent leur hymne anti-drogue "Drug Dealer" [audio]

/ le 12 octobre 2016
Macklemore & Ryan Lewis délivrent leur hymne anti-drogue
Dans son nouveau morceau, Macklemore s'attaque aux dealers de drogue mais pas les trafiquants traditionnels : l'industrie pharmaceutique.

Mackelmore et Ryan Lewis savent un peu tout faire : des morceaux festifs comme Thrift Shop, des titres beaucoup plus doux conscients Kevin, dans lequel ils racontent l'histoire d'un jeune garçon mort à cause de l'addiction à la drogue.

Un sujet qui touche particulièrement Macklemore qui a décidé de refaire un morceau mais avec cette fois ci une cible bien précise : les géants pharmaceutiques. Sur une prod mélancolique, le rappeur de Washington lâche des textes forts et percutants :

Ils disaient que ce n'était pas une drogue douce, mon pote n'était pas toxico et pourtant il ne se réveille pas ,   Pendant ce temps, ces millionnaires restent couverts, payant le Congrès pour qu'on prenne leurs drogues. Des meurtriers qui ne seront jamais confrontés au juge.


Et le refrain chantée par Arianna DeBoo est encore plus explicite :

 Mon trafiquant de drogue était un docteur, était alimenté par la grande pharmacie.



Il fait aussi référence aux artistes morts d'une overdose : Michael Jackson, Whitney Houston, Amy Winehouse ou encore Prince.

Un titre qui apparait dans le générique d'un documentaire réalisé par Mackelmore lui même : Prescription for Change : Ending America's Opioid Crisis aux cotés du président américain Barack Obama.


Encore une belle initiative d'un rappeur aux multiples facettes qui n'en finit plus de nous étonner.

 


Crédit photo : Getty Images/ Adam Berry

+ de Macklemore & Ryan Lewis sur Mouv'

/ le 12 octobre 2016

Commentaires