Loan - "Social Lies" en binaural , une exclusivité mouv' [son]

Par Marie Aubert / le 28 avril 2015
 LOAN - Social Lies en binaural
Voici"Social Lies" un extrait inédit du nouvel album de Loan, l'électron furieusement libre de l'électro. Mouv' vous propose une version exclusive, en écoute spatialisée, pour retranscrire au mieux l'univers intense de Loan.

Le 28 avril, on vous faisait découvrir Alt Real ft Juice Aleem, un nouveau titre du second album de Loan intitulé In Space Time. Aujourd'hui, Mouv' vous propose d'écouter un autre extrait de cet album.

Pour retranscrire l'univers intense ainsi que les échos et les textures sonores de la musique si particulière de Loan, nous vous proposons d'écouter Social Lies, encodé en son spatialisé par Hervé Déjardin, ingénieur du son à Radio France.

"Social Lies" de Loan, encodé en binaural par Hervé Déjardin (à écouter au casque)

Impressionnant n'est-ce pas ? Ce mode d'encodage permet d'entendre les subtilités musicales de Loan.

Qu'est ce que le son binaural ?

On connaissait les reproductions sonores monophoniques ou stéréophoniques mais depuis quelques temps, les ingénieurs du son expérimentent un nouveau moyen de restituer le son le plus fidèlement possible à une ambiance sonore. Hein ?

En réalité le son binaural, puisque c'est le nom savant qu'on lui donne, permet de recréer l'illusion parfaite d'un paysage sonore en trois dimensions. On tente ainsi de reproduire le son comme on l'entend au naturel. A l'écoute d'une musique, d'un reportage ou de n'importe quelle production sonore, l'auditeur se sentira en totale immersion.

En revanche, il est recommandé d'écouter les sons binauraux avec un casque audio pour bien isoler le son sur chaque oreille.

Dans un reportage pour Sciences et Vie, Hervé Déjardin nous explique son travail sur l'écoute binaurale:

 

La technique est encore expérimentale mais l'on peut espérer que d'ici quelques années, la musique, la radio et toutes les productions sonores seront en binaural.


Crédit Photo: Pierre Denaes

Par Marie Aubert / le 28 avril 2015

Commentaires