Les séries font du neuf avec du vieux

Par Augustin Arrivé / le 04 novembre 2013
Les séries font du neuf avec du vieux
La télévision pioche désormais dans ses vieux cartons pour lancer des resucées de séries vintage. Derniers exemples : un reboot pour "Charmed", et une suite pour "Incorrigible Cory". Mais pour le remake de "La fête à la maison", vous devrez attendre.

 

C'est dans les vieux pots, dit-on, qu'on fait les meilleures soupes. La maxime est loin de se vérifier dans l'industrie culturelle. Le quatrième Indiana Jones était au moins aussi catastrophique que le risible cinquièmeDie Hard. Passé le deuxième opus, la saga vidéo-ludique Tomb Raider s'est enlysée dans une fange désolante (avant de retrouver de sa superbe avec le dernier épisode sorti l'hiver dernier). Et la télévision n'échappe pas à la règle.

 

Après 90210, remake de Beverly Hills (cinq saisons, achevées au printemps), et Dallas nouvelle version (troisième saison en cours, avec des audiences en chute libre), on vient d'apprendre le lancement de deux projets senteur naphtaline : un reboot de Charmed (qui sera écrit par Chris Keyser, créateur de La vie à 5, et diffusé par CBS) et une nouvelle version du moins connu Incorrigible Cory (pur produit Disney, donc logiquement sur Disney Channel l'an prochain).

 

Les génériques so nineties de la série Disney "Incorrigible Cory" © ABC, 1993

 

Les chaînes de télé, plongées dans la crise, assurent avec ces licences existantes une réserve d'audience facile : les nostalgiques iront forcément jeter un oeil au programme, ne serait-ce que pour vérifier que le temps a passé et qu'ils n'ont plus rien à faire, à trente balais, des aventures des soeurs Halliwell. Le pari à court terme est moins risqué.

 

L'emballement des réseaux sociaux en ce début novembre pour un éventuel spin-off de La fête à la maison (sitcom qui a lancé les jumelles Olsen), est significatif de ce goût pour les héros de notre enfance. Peu importe que chacun soit conscient du naufrage (qui, aujourd'hui, soutiendra dur comme fer qu'il s'agissait d'une bonne série ?), peu importe qu'il s'agisse en réalité d'une rumeur totalement infondée (et déjà balancée il y a six mois), on a envie de réenfiler notre vieux pyjama.

 

Générique de "La fête à la maison", dont une rumeur infondée annonçait un futur spin-off © ABC, 1987

 

A plus long terme, ces projets sont pourtant périlleux. Prenons Charmed. Sans Shannen Doherty, ni aucun membre du casting originel, l'appétît des téléspectateurs d'antan risque de sérieusement s'émousser. Et cette histoire de sorcières, ringardisée par une surenchère récente sur ce créneau (de Vampire Diaries à True Blood), peinera à se démarquer de la concurrence. Pour fidéliser un nouveau public, ça va être coton.

 

Génériques des huit saisons de "Charmed" © The WB, 1998

 

Même Alyssa Milano et Rose McGowan (respectivement Prue Halliwell et Paige Matthews dans la série originelle) ont exprimé leur scepticisme face à l'idée d'un remake. La première craint que ce soit encore trop tôt, la seconde accuse les scénaristes de manquer d'idées :

 

 

 


Quant à Girls Meet World, la suite annoncée d'Incorrigible Cory, elle intègrera bien Ben Savage, le comédien héros du feuilleton des années 90 (ça lui permettra de relancer une carrière au point mort), mais le scénario se concentrera sur la fille de son personnage, à savoir Riley Matthews, une collégienne qui, comme son père en son temps, va se frotter aux joies de l'adolescence. Les enfants, cible évidente du programme, n'auront jamais entendu parler de Cory. Il va falloir les appâter autrement.

 

En guise de contre-exemple, on peut citer Les Mystères de l'amour, suite lointaine du fédérateur Hélène et les garçons. De nombreux personnages d'origine sont de la partie, et l'audience est au beau fixe. 774.000 téléspectateurs s'étaient branchés sur TMC dimanche dernier pour suivre LE rebondissement de cette cinquième saison : l'amour homosexuel de José et Nicolas. Vraiment ? Oui, vraiment.

 

Cette indigestion de sequels en tous genres, Pierre Langlais en avait parlé dans Saison1 Episode1. Vous pouvez réécouter l'émission par ici.

 

Par Augustin Arrivé / le 04 novembre 2013

Commentaires