Les Français, champions du monde de cache-cache

/ le 05 septembre 2016
Les Français, champions du monde de cache-cache
Après avoir brillé aux J.O., la France s’est peut-être trouvée son nouveau sport de prédilection. Cinq jeunes français viennent de remporter la coupe du monde de cache-cache.

Si vous croyez que le cache-cache n’est qu’un jeu d’enfants, détrompez-vous : les 320 participants des Mondiaux de la discipline avaient tous plus de 18 ans. L’édition 2016 s’est déroulé à Consonno, un village en ruines dans le nord de l’Italie. Et ce sont des français qui ont gagné ce dimanche.

Ici, les règles sont un peu différentes de la partie de cache-cache classique. Au départ : 64 équipes de 5 personnes, réparties en quatre poules. A chaque tour, un membre de chaque équipe d’une même poule a une minute se planquer dans une des cachettes installées dans le champ pour l’occasion : bottes de foin, tentes, coffres...

 

Entre cache-cache et foot américain

Une équipe de football américain est ensuite chargée de trouver tout le monde.La différence avec une partie classique, c’est que le jeu ne s’arrête pas lorsque vous êtes repéré. Une fois cachés, vous avez dix minutes pour toucher le matelas qui se trouve au centre du terrain de jeu.

Le premier joueur à toucher ou se jeter sur le matelas obtient 16 points, le second 15 et ainsi de suite, jusqu’à 0 point pour celui qui se fait attraper. Les points de chaque joueur sont additionnés par équipe : celle qui en a le plus à la fin du jeu remporte le titre de champion du monde.

 

Un mini-festival

Au-delà de la compétition, c'est surtout une ambiance de fête qui règne pendant tout le week-end dans cette grande plaine bordée par des forêts de tous les côtés.

Le samedi et le dimanche soir, un set de DJ et des concerts assurent l'ambiance. Des stands de street-food et de bières ont également été installés, ainsi qu'un espace camping. Pour financer l'événement, les participants ont d'ailleurs dû payer 125 euros par équipe.

 


 

Crédits photos : facebook de Nascondino World Championship
Morgane Heuclin-Reffait

/ le 05 septembre 2016

Commentaires