Les fans du PSV Eindhoven disent non au Wifi

Par Sébastien Sabiron / le 18 août 2014
Les fans du PSV Eindhoven disent non au Wifi
Les supporters du club néerlandais affichent leur hostilité face à l'introduction du Wifi dans le Philips Stadion. Selon eux, pendant un match, un spectateur doit regarder la pelouse, pas son smartphone.

Généralement, quand le wifi est proposé gratuitement dans une gare, un aéroport, un fast food, on est plutôt contents. Et quand il montre des signes de faiblesse, on râle bruyamment. Pour les supporters du PSV Eindhoven, c'est l'inverse. Une drôle d'histoire rapportée par le Guardian.

Samedi 16 août, le club de foot (leader du championnat néerlandais) entame brillamment la saison en corrigeant le NAC Breda (6-1). Dans les tribunes, plusieurs rangées de supporters brandissent des panneaux flanqués du sigle wifi barré, ainsi qu'une banderole sans équivoque :

 

"N...que le Wifi, supporte l'équipe !" Crédit : Casual Ultra, Twitter

Les supporters des sections T et U (les plus chaudes du stade) protestent contre l'introduction récente du wifi gratuit dans l'enceinte, mais pas pour une histoire d'ondes. Ils estiment qu'avec lui, l'attention des spectateurs est détournée du match au profit de leur smartphone et que le soutien à l'équipe en pâtit.

Ces mêmes supporters dénoncent un embourgeoisement galopant des matches à domicile. Depuis quelques mois, des stadiers empêchent l'accès d'une zone proche de la pelouse où les fans aimaient suivre le match debout depuis plusieurs saisons. Cette interdiction avait déjà suscité une vague de protestation, avec des banderoles ad hoc : "Debout ensemble" ou "Vous pouvez vous asseoir à la maison".


Dans le sillage du PSV, d'autres équipes commencent à se positionner sur la question technologique. Manchester United vient par exemple d'interdire les tablettes (de taille supérieure à 15 cm sur 10) dans l'enceinte d'Old Trafford. Cette décision aurait pour objet de protéger les droits de retransmission de MUTV Channel, la chaîne privée du club.

Image d'illustration : CC Flickr Lennart Tange.


 

> Si vous êtes plutôt du genre à pester contre l'usage des smartphones pendant les concerts, on vous invite à faire un tour par ici.

Par Sébastien Sabiron / le 18 août 2014

Commentaires