Les dix chansons du bonheur

Par Marie Moglia / le 03 juillet 2014
Les dix chansons du bonheur
Spotify, la plateforme de streaming musical, a récemment dévoilé une liste des dix morceaux les plus joyeux au monde. Pour accompagner les beaux jours, voici une playlist pour garder le sourire.

On dit souvent que la musique adoucit les moeurs. Oui mais laquelle ? Grâce aux nouvelles technologies, il est désormais possible de fournir des données concrètes permettant de comprendre les us et coutumes musicaux d'aujourd'hui.

 

Ainsi ce sont les sélections musicales de plus de 40 millions d'utilisateurs actifs, à travers 56 pays différents, que Spotify a analysé pour déterminer quelles sont les chansons les plus boute-en-train du moment. Comment ? En identifiant les milliers de titres figurant dans les playlists généralement baptisées avec le terme "Happy" ("heureux"). Spotify donc composé ce classement :

Et voici l'intégralité de la playlist :

En tête de ce Top 10 il y a bien entendu le fameux Happy de Pharell Williams, qui s'impose comme le morceau le plus joyeux de cet été 2014. Il est suivi par Best day of my life d'American Authors et The Walker de Fitz and the Tantrum. En bas du classement, on trouve enfin Pompeii de Bastille.

Trop de chansons tristes ?

Est-ce à dire que la musique joyeuse est une tendance forte du moment ? Sans doute. Mais Pharell Williams déplorait il y a quelques mois le trop plein de chansons tristes, en exhortant les auteurs et compositeurs à créer davantage de morceaux.

Il faut dire que l'artiste a ouvert la voie du bonheur en musique avec son hit Happy, tiré de la bande originale du film d'animation Moi, Moche et Méchant 2, et nominé pour un Oscar.

La démarche de Spotify s'inscrit donc dans cet état d'esprit actuel du "bonheur à l'oreille" puisqu'elle distingue des artistes à contre-courant de la musique pop des cinq dernières décennies.

Selon le site Hit Formula,  une étude a démontré en 2012 que le genre était devenu de plus en plus mélancolique et ambigu depuis les années 1960. En effet depuis 1965, le nombre de morceaux en accords mineurs aurait doublé et très peu de chansons populaires sont désormais écrites en accords majeurs. A titre d'exemple, en 1965, voici ce qui cartonnait :

 

Toujours d'après Hit Formula, deux spécialistes ont d'ailleurs analysé la composition de 1000 chansons du top 40 américain, entre 1965 et 2012. Ils se sont intéressés au tempo (le rythme) et au mode (majeur ou mineur). Conclusion : en 2012, seulement 43,5% des morceaux en haut des charts sont composés en majeur, contre 85% au milieu des années 1960.

La musique est-elle la clé du bonheur ?

Sommes-nous donc à ce point déprimés et malheureux que seules les chansons tristes trouvent aujourd'hui un écho réconfortant à notre oreille ? Pharell explique dans une interview que nous aurions tous indéniablement besoin d'émotions positives.

 

Enfin bon... Il ne faudrait tout de même pas oublier que la version triste de "Happy" reprise par Woodkid a connu un beau succès, avec plus de deux (modestes) millions de vues sur YouTube.

 

Cet article commence par un proverbe, il s'achèvera par une citation d'un grand sage qui a dit un jour: " La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste".


(via The Hit Formula)

Photo d'illustration : ©Camdiluv / Flickr

Par Marie Moglia / le 03 juillet 2014

Commentaires