Les Beastie Boys appellent à la paix après la vandalisation raciste du parc Adam Yauch [video]

/ le 21 novembre 2016
Les Beastie Boys appellent à la paix après la vandalisation raciste
Les crimes de haine sont apparemment de plus en plus fréquents aux Etats-Unis et parmi les récente victimes on trouve le légendaire groupe des Beastie Boys qui refuse de tomber dans le piège...

Pour montrer leur soutien au nouveau Président, les "militants"  sont de plus en plus audacieux.

 Le vendredi 18 novembre, c’est dans le parc à la mémoire d' Adam « MCA » Yauch (le troisième Beastie Boy, disparu des suites d'un cancer le 4 novembre 2012) à New York que les mots « Go Trump » ont été peints à la bombe. Sur cette aire de jeux pour enfant ces mots étaient accompagnés d’une croix gammée. 

 

 

C’est pourquoi les Beastie Boys ont appelé les fans et les politiciens locaux à se rassembler sur le site de l’incident le 20 novembre 2016. Des centaines de personnes se sont donc retrouvées pour surpasser ce message haineux dans un lieu qui rend hommage au membre du groupe décédé en 2012 à l’âge de 47 ans. Adam Yauch’s prônait la paix dans sa vie et dans son art.

 

 

Adam Horovitz a.k.a. Ad-Rock s’est exprimé devant la foule : 

Spray peinture swastikas (croix gammée) dans une aire de jeux pour enfants est une chose à ne pas faire. Et pour beaucoup d'entre nous, il a une signification particulière, parce que ce parc est nommé Adam Yauch, qui était mon ami et un membre de mon groupe depuis plus de 30 ans. Mais il était aussi quelqu'un qui a enseigné la non-violence dans sa musique, à nous tous et à moi ... 


 

 


Crédit photo : ANGELA WEISS / AFP

+ de Beastie Boys sur Mouv'

/ le 21 novembre 2016

Commentaires