Les Anonymous les plus nuls du monde

Par Augustin Arrivé / le 13 mars 2014
Les Anonymous les plus nuls du monde
Un groupe de hackers rattachés à Anonymous a voulu détruire le site d'une immense société immobilière britannique. Les pirates se sont vantés de la réussite de leur opération avant de réaliser qu'ils venaient de rendre un fier service à leur adversaire.

 

Ils se font appeler Anon Ghost. Sur leur compte twitter, ils prétendent "essayer de sauver l'humanité". Vaste programme que ces hackers ont choisi d'entamer en attaquant l'une des plus grosses sociétés immobilières du Royaume Uni, la Yorkshire Building Society, qui (jusqu'en 2011) exfiltrait sans s'en cacher l'argent de ses plus riches clients via une antenne implantée à Guernesey, paradis fiscal notoire. Elle a par ailleurs été condamnée le mois dernier pour avoir mené à la ruine des clients moins prestigieux.

 

Le site hacké de la YBS Bank (capture d'écran)

 

Ils ont ainsi décidé de craquer le site internet de la filiale bancaire du groupe. Aussitôt dit, aussitôt fait. Allez faire un tour sur ybs-bank.com et vous ne trouverez plus trace d'un quelconque taux d'épargne. A la place, le logo d'Anon Ghost (masque de Guy Fawkes doublé d'une tête de mort), un message simple ("nous ne pardonnons pas, nous n'oublions pas"), un oeil spectral digne de Ring et un hurlement de loup effrayant. Le site est désormais fermé, mais une copie est disponible par ici.

Jusqu'ici, tout allait bien. Léger vent de panique de la part de la clientèle de la dite banque, qui se demandait légitimement si l'argent déposé sur les comptes était menacé. Les hackers fanfaronnaient :

 

 

Et puis soudain, le drame. Il s'est avéré que le site ybs-bank.com n'appartenaient pas à la Yorkshire Building Society. Celle-ci poursuit paisiblement sa gestion de capitaux privés sur ybonline.co.uk et de patrimoines immobiliers sur ybs.co.uk. Comme le rapportent nos confrères britanniques de Naked Security, les Anon Ghost n'ont réussi à hacker qu'un nom de domaine déposé en Malaisie.

Depuis 2011, ce site fantôme copiait des pages de vrais sites bancaires et profitait de la ressemblance des adresses URL pour tenter d'arnaquer l'internaute naïf. On ne sait pas si le stratagème a fait beaucoup de victimes, mais ce piège malais était une menace potentielle pour tous les clients de la banque anglaise. En détruisant le système, les hackers ont donc rendu service à la YBS. Qui, pour l'instant, ne les a pas remerciés. L'ingratitude du banquier, je vous jure !

 

Ceux-là mériteraient bien une petite formation à l'école des hackers de Maubeuge. Nous l'avions visitée. Reportage par ici.

Et un crochet s'impose vers le plus grand camp de hackers d'Europe. C'est par là.


Photo de couverture : capture d'écran du site hacké par Anon Ghost

 

 

Par Augustin Arrivé / le 13 mars 2014

Commentaires